Grenoble: Quand les dealers recrutent sur Snapchat

FAITS DIVERS Un étrange message éphémère a été publié mercredi sur cette application…

C.G.

— 

Illustration de cannabis.
Illustration de cannabis. — F. Elsner / 20 Minutes

Une étrange façon de faire passer le message. A Grenoble, les dealers qui sévissent dans le quartier du Mistral, auraient décidé de recruter des complices ou des petites mains prêtes à les aider, par le biais des réseaux sociaux. C’est ce qu’indique ce jeudi matin, Le Dauphiné Libéré.

« On recherche guetteur »

Certains auraient publié mercredi une annonce sur Snapchat, application gratuite qui permet d’envoyer des messages ne se conservant pas plus de 24 heures. Avec comme intitulé « On recherche guetteur » et sous le pseudonyme de « Mistral Capital du Stup ».

>> A lire aussi : Grenoble: «Je n'ai jamais vu une ville de cette taille aussi pourrie et gangrenée par le trafic de drogue » avoue le procureur

Le quotidien précise que l’annonce postée, détaillait le profil recherché par les trafiquants de drogue, les horaires et la rémunération proposée. Reste à savoir toutefois s’il ne s’agit pas non plus d’un canular, orchestré par des petits plaisantins.