C'est l'heure du BIM: Elections en Catalogne, obsèques de 4 collégiens tués à Millas et fin de l'Obamacare?

ACUTALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

G. N.

— 

Des manifestants indépendantistes, dans les rues de Barcelone, le 27 octobre 2017.
Des manifestants indépendantistes, dans les rues de Barcelone, le 27 octobre 2017. — Marc Gonzalez Aloma/Cordo/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Cinq questions pour comprendre les enjeux de l'élection du Parlement catalan

Jour de vote en Catalogne. Moins de trois mois après la crise provoquée par le référendum du 1er octobre sur l’indépendance de la région espagnole, les électeurs catalans sont de nouveau appelés aux urnes ce jeudi pour décider s’ils reconduisent au pouvoir les dirigeants indépendantistes poursuivis par la justice pour tentative de sécession. 20 Minutes vous donne les clés pour comprendre les enjeux de ce scrutin majeur.

>> A lire aussi : La crise catalane va-t-elle pourrir les fêtes de fin d’année en famille?

Obsèques de quatre des six collégiens tués dans la collision de Millas

Jour de recueillement à Saint-Féliu-d'Avall.Quatre des six collégiens morts dans la collision entre un car scolaire et un train à Millas (Pyrénées-Orientales) seront inhumés jeudi, au lendemain de la mise en examen de la conductrice de l'autobus pour homicides involontaires. Les obsèques sont prévues à 9h30 dans une salle fermée à la presse du petit village de Saint-Féliu-d'Avall, d'où étaient originaires tous les collégiens tués et blessés.

>> A lire aussi : La conductrice du car mise en examen pour «homicides involontaires»

«Nous avons de fait abrogé l'Obamacare», jubile Donald Trump

Il tient sa revanche. Mercredi, le Congrès des Etats-Unis a définitivement adopté la plus grande baisse d’impôts depuis 31 ans, offrant au président Donald Trump la première grande réforme de son mandat, onze mois après son accession au pouvoir. Le dirigeant a salué une « victoire historique pour les Américains », et puis il a ajouté : « Je ne devrais pas le dire mais nous avons, de fait, abrogé Obamacare ». C’est inexact, mais un changement majeur pourrait secouer le fragile équilibre du système de santé.

>> A lire aussi : La première victoire de Donald Trump attendra 24 heures