Affaire Grégory: Marcel Jacob autorisé à rentrer chez lui

JUSTICE Le couple sera réuni pour Noël... 

20 Minutes avec AFP

— 

La maison de Marcel et Jacqueline Jacob.
La maison de Marcel et Jacqueline Jacob. — Patrick HERTZOG / AFP

Marcel Jacob, mis en examen avec son épouse pour le rapt mortel de leur petit-neveu Grégory en 1984, a été autorisé ce mercredi par la justice à rentrer chez lui, a-t-on appris auprès du parquet général.

« Marcel Jacob est autorisé à regagner son domicile à Aumontzey (dans les Vosges) et à entrer en relation avec son épouse. Les autres obligations du contrôle judiciaire sont maintenues », a indiqué à l’AFP le procureur général de Dijon Jean-Jacques Bosc.

Mis en examen et brièvement écroués il y a six mois, Marcel et Jacqueline Jacob avaient été placés sous un strict contrôle judiciaire, avec obligation de résider séparément et loin de leur domicile d’Aumontzey, dans les Vosges.

Le 20 novembre, trois jours après avoir été entendue par la juge, Jacqueline Jacob, 73 ans, avait été autorisée à rentrer chez elle par la chambre de l’instruction de Dijon, qui a examiné mercredi la demande de son époux