Cinq infos dans le rétro: Gabart hors-norme, une Miss France du Nord et des Françaises en or

ACTU Vous n'aviez pas le temps de nous lire ce week-end? Voici notre séance de rattrapage en cinq points...

Laurent Bainier

— 

Maeva Coucke, miss Nord-Pas-de-Calais élue miss France 2018.
Maeva Coucke, miss Nord-Pas-de-Calais élue miss France 2018. — GUILLAUME SOUVANT / AFP

Demain, vous ne ferez peut-être pas la bise à vos collègues. Mais vous aurez de bien belles histoires à leur raconter grâce à notre résumé de l’actu du week-end en cinq volets…

1. Championnes du monde

Pour la deuxième fois de l’Histoire, les handballeuses françaises sont championnes du monde. Il leur a fallu 14 ans pour retrouver le firmament. Opposées aux grandissimes favorites norvégiennes, ce dimanche après-midi à Hambourg, les Bleues ont réussi une superbe performance. Les coéquipières d’Allison Pineau remportent leur finale 23 à 21. La France détient désormais la couronne mondiale chez les hommes et chez les femmes, onze mois après la victoire des Experts à Paris.

>> A lire aussi : Revivez France-Norvège en live avec nous

L’info en plus : Il y a peu, notre service des sports se demandait pourquoi les Bleues étaient si peu médiatisées malgré leurs belles perfs. Une finale gagnée (diffusée sur TF1, une première) plus tard, espérons pour elles que les choses changent !

2. Maeva Coucke, nouvelle Miss France

Son prénom signifie « bienvenue » en polynésien, mais c’est du Nord-Pas-de-Calais que nous vient la nouvelle Miss France. Maeva Coucke, 24 ans, a grandi entre Boulogne-sur-Mer et Calais et a fait ses études de droit à Lille. Elle est la troisième miss France représentant cette ex-région (aujourd’hui intégrée aux Hauts de France) en quatre ans, une réussite dont nous avons tenté de percer le secret. La jeune femme n’a pas eu à attendre longtemps pour mesurer les changements apportés par sa nouvelle notoriété. A peine couchée, elle avait déjà déclenché sa première polémique. « Bienvenue » Maeva.

L’info en plus : Une miss rousse, élue à Châteauroux, devant le très roux Ed Sheeran, en présence d’Anne Roux-manoff… La coïncidence était trop grossière pour échapper aux plus vigilants de nos internautes.

3. Lait contaminé: Lactalis attaqué

Deux semaines après le retrait de lots de laits infantiles commercialisés sous trois marques différentes, un père de Saint-Denis passe à l’attaque. Quentin Guillemain a annoncé qu’il allait déposer plainte lundi [18 décembre] pour « non-assistance à personne en danger et mise en danger de la vie d’autrui » contre Lactalis, le fabricant, et contre son pharmacien. Sa fille a consommé le lait potentiellement contaminé mais n’a pas déclenché de symptôme d’intoxication. Le rappel des lots avait été décidé après la contamination par des salmonelles de 20 jeunes enfants dans 8 régions différentes.

L’info en plus : Nous avons interviewé Quentin Guillemain, qui annonce la création d’une association. « Un millier de familles m’ont contacté en une semaine, soit parce qu’ils étaient inquiets, soit parce que leurs enfants étaient malades. Ils sont très en colère, et intéressés par cette association. On nous dit que 27 enfants malades ont été signalés. Mais au vu des retours des familles, il y a en réalité beaucoup plus et des cas plus graves. Notamment des nourrissons hospitalisés à plusieurs reprises », nous a-t-il expliqué.

>> A lire aussi : «J’ai dû courir à la pharmacie chercher un substitut»

4. Gabart inarrêtable

Il aurait adoré devenir météorologue, mais a trouvé un autre moyen de maîtriser les éléments. François Gabart a inscrit ce week-end son nom au panthéon de la voile en pulvérisant le record du tour du monde à la voile en solitaire. Le navigateur de 34 ans a bouclé sa circumnavigation en un temps canon de 42 jours, 16 heures et 40 minutes, soit 6 jours et 10 h de mieux que le précédent record. Après sa victoire en monocoque sur la Route du Rhum en 2014, à la Transat Jacques-Vabre en 2015 et à la Transat anglaise en 2016, il signe là une performance hors norme.

L’info en plus : Un an plus tôt, c’était Thomas Coville qui établissait le record du monde. Le navigateur aurait pu l’avoir mauvaise à l’arrivée de Gabart, mais c’était mal le connaître. Il a au contraire profité d'une interview chez nos confrères d' Ouest-France pour dire tout le bien qu’il pense de son adversaire. Classe…

5. Clash royal autour de Chambord 

Ce n’était pas tout à fait son anniversaire : il est né le 21 décembre et… il n'y avait pas de gâteau. Ce n’était pas tout à fait le château de Chambord, mais un gîte situé sur le domaine. Mais ce n’était pas tout à fait, non plus, du goût de ses opposants. En passant le week-end avec son épouse à Chambord, Emmanuel Macron s’est attiré les foudres de plusieurs dirigeants politiques dont Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Dupont-Aignan, qui lui ont reproché ses goûts très «ancien régime». « Il ne faut pas tomber dans cette espèce d’esprit chagrin qu’ont beaucoup qui voudraient voir toujours des symboles », a répondu le chef de l’Etat.

L’info en plus : Aussi efficace qu’une polémique pour meubler un week-end plutôt calme, le baromètre mensuel Ifop est sorti ce dimanche. Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont plutôt la cote en ce moment, avec respectivement 52 % (+6) et 54 % (+5) d’opinions favorables. Royal…