L’application d’alerte SAIP victime d’un nouveau bug après un exercice attentat en Seine-Maritime

FAUSSE ALERTE Le message d’alerte aurait dû mentionner qu’il s’agissait d’un exercice mais ce n’est pas ce qui est arrivé…

20 Minutes avec agence

— 

Un exercice attentat en Seine-Maritime a fait bugger l'application SAIP.
Un exercice attentat en Seine-Maritime a fait bugger l'application SAIP. — DAMIEN MEYER / AFP

Un exercice testant les réactions face à un faux attentat a provoqué ce mardi un bug du Système d’alerte et d’information aux populations (SAIP), suscitant étonnamment et inquiétude chez les utilisateurs de l’application.

Ces derniers ont ainsi vu le court message « PARC DES EXPOSITIONS » s’afficher sur leurs écrans, sans davantage d’explications. La simulation concernait une imaginaire attaque terroriste au Parc des expositions de Grand-Quevilly (Seine-Maritime), rapporte BFM TV.

Tester les conditions proches de la réalité

L’alerte aurait dû être accompagnée d’une mention précisant qu’il s’agissait d’un exercice. Une façon de tester SAIP dans des conditions proches de la réalité. Mais ce n’est pas ce qui s’est produit.

Le message s’est même affiché sur les smartphones dont les propriétaires avaient pourtant configuré SAIP pour ne se déclencher qu’en cas d’événement à Paris.

Plusieurs bugs recensés

Le ministère de l’Intérieur a finalement rassuré les plus inquiets en diffusant un deuxième message précisant qu’il ne s’agissait pas d’une alerte réelle. « Aucun incident en cours. Un exercice de sécurité en Seine-Maritime a conduit au déclenchement de l’alerte smartphone dans certains secteurs », a-t-on ainsi pu lire sur l’application et sur le compte Twitter de la place Beauvau.

Mis en place en 2016, SAIP a depuis connu plusieurs bugs, retards d’alertes et dysfonctionnements. En août dernier, un rapport parlementaire avait d’ailleurs pointé du doigt le manque d’efficacité du dispositif ainsi que le faible nombre de Français l’ayant installé sur leur téléphone mobile.

>> A lire aussi : Que s’est-il (encore) passé avec l’application d'alerte mobile SAIP ce matin?