Jean-Michel Blanquer veut une chorale dans les écoles et les collèges à la rentrée 2019

TOUS EN CHOEUR « Nous allons créer un écosystème favorable à la musique », a assuré Jean-Michel Blanquer...

C. Ape.

— 

Image extraite du film «Les Choristes» de Christophe Barratier.
Image extraite du film «Les Choristes» de Christophe Barratier. — Pathé Distribution

Tous à la chorale. Ce lundi, les ministres de l’Education et de la Culture ont dévoilé leur « plan chorale », doté d’un budget de 20 millions d’euros. L’objectif ? Offrir aux élèves des 7.000 collèges de France l’opportunité de chanter.

Les deux ministres ont détaillé leur plan chorale au micro de france musique. « Une chorale est une pratique joyeuse, de cohésion, de lien, de joie et c’est facile à mettre en place », a ainsi souligné Françoise Nyssen. « Nous allons créer un écosystème favorable à la musique », a assuré Jean-Michel Blanquer, expliquant que « sur la partie collège le budget sera autour de 20 millions d’euros : 17 millions du ministère de l’Education et 3 millions de la part du ministère de la Culture ».

« La Marseillaise » ou « l’Ode à la joie » au programme

Rien d’obligatoire toutefois. Les deux heures de chant hebdomadaires seront optionnelles pour les collégiens. Pour ce qui est des écoles, l’Etat se donne deux ans avant que les 53.000 écoles élémentaires ne soient toutes dotées d’une chorale, souligne Le Parisien. Ainsi, en septembre 2019, les 60.000 écoles et collèges de France devraient pouvoir donner de la voix. Puis viendront les lycées professionnels.

>> A lire aussi : Blanquer confirme l'interdiction du portable à l'école et au collège à la rentrée 2018

Des chorales, oui, mais pour chanter quoi ? Le répertoire devra compter 20 % de morceaux classiques, des chansons populaires, mais aussi des hymnes comme « la Marseillaise » ou « l’Ode à la joie ».