Blanquer confirme l'interdiction du portable à l'école et au collège à la rentrée 2018

EDUCATION Cette mesure entrera en vigueur « à la rentrée 2018 »…

avec AFP

— 

Cette mesure entrera en vigueur
Cette mesure entrera en vigueur — ALLILI/SIPA

Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a confirmé dimanche, lors du «Grand jury» RTL-Le Figaro-LCI, l’interdiction à la rentrée 2018 du téléphone portable pour les élèves des écoles et collèges, mesure qui figurait dans le programme de campagne d’ Emmanuel Macron.

>> A lire aussi : Interdire complètement le portable au collège, est-ce vraiment faisable?

Cette mesure entrera en vigueur « à la rentrée 2018 », « nous sommes en train de travailler sur cette question pour les modalités », a-t-il ajouté. En septembre, il avait évoqué pour ce faire « des casiers qui ferment ».

« Il faut qu’ils soient en quelque sorte confinés »

« Parfois vous pouvez avoir besoin du téléphone portable pour des usages pédagogiques (…) pour des situations d’urgence, donc il faut qu’ils soient en quelque sorte confinés », a déclaré dimanche le ministre, soulignant qu’un tel bannissement du portable « existe déjà » dans certains établissements : « il y a des collèges qui réussissent à le faire ».

>> A lire aussi : Education: Jean-Michel Blanquer veut une dictée quotidienne à l'école

Au-delà du seul cadre scolaire, dans un « message de santé publique qui concerne les familles », il a souligné qu’il est « bon » que les enfants « ne soient pas devant trop, voire pas du tout, devant les écrans avant l’âge de sept ans ».