Food Watch dévoile son catalogue spécial «arnaques de Noël»

CONSOMMATION L’association interpelle les consommateurs et les invite à faire attention aux produits qui ne correspondent pas aux étiquettes…

C. Ape.

— 

Un repas de Noël avec des produits régionaux
Un repas de Noël avec des produits régionaux — 20 minutes - Magazine

Vous avec les yeux qui brillent et la bave au coin des lèvres à l’idée de vous mettre à table pour les fêtes.

Au menu figureront peut-être des Knacks d’Alsace bio Stoeffler ou du pain d’épices au miel Brossard. Problème, révèle Food Watch, ces produits ne sont pas fidèles à ce qui vous est vendu sur l’étiquette.

Un surimi au goût de homard… sans homard

Ce catalogue spécial fêtes s’inscrit dans le cadre de la campagne « Arnaque sur l’étiquette », indique l’organisation sur son site internet. Et ces arnaques sur l’étiquette « concernent tous les rayons », poursuit l’association. « Du chic, du pas cher, des labels, du bio, des marques connues, d’autres moins : difficile d’échapper au grand n’importe quoi sur les emballages », prévient-elle.

>> A lire aussi : La bière de Noël, un bon petit coup de com

Ainsi, les Knacks d’Alsace bio Stoeffler sont composées d’ingrédients aux origines d’Union Européenne (UE) et non UE, quand le pain d’épices au miel Brossard ne contient que peu de miel…

« Par exemple, un surimi de la marque Coraya nous promet un goût frais de homard mais il n’y en a pas la moindre trace, pas même sous forme d’arôme. Donc c’est une arnaque », lance Mégane Ghorbani, responsable de campagne pour Food Watch.