VIDÉO. Béziers: Malgré la décision du Conseil d'Etat, Robert Ménard a inauguré une crèche à la mairie

SOCIETE L’élu a indiqué que cette année la crèche avait un caractère « provençal ». La justice a définitivement retoqué celle de 2014 il y a quelques semaines…

N.B.

— 

Robert Ménard.
Robert Ménard. — N. Bonzom / Maxele Presse

Robert Ménard persiste. Le maire de Béziers, dans l’Hérault, élu en 2014 avec le soutien du Front national, a inauguré une crèche en grande pompe lundi soir dans le hall de l’hôtel de ville. Malgré une décision du Conseil d'Etat, il y a quelques semaines.

>> A lire aussi : Béziers : Malgré la décision du Conseil d'Etat, Robert Ménard va continuer à installer des crèches

Le 9 novembre dernier, la justice mettait en effet un terme à une polémique vieille de trois ans, en retoquant définitivement une décision du maire, qui avait installé une crèche dans l’hôtel de ville de la commune, durant la période de Noël 2014. Mais cette décision ne concerne « que la crèche de 2014 » avait répondu l’élu, habitué des polémiques.

« Une dimension plus provençale »

« Ils pourront tenter d’interdire notre crèche de 2017, de 2018 ou celle de 2030. On ne cédera jamais sur notre culture ! », s’exclamait Robert Ménard sur Twitter, le lendemain.

« Cette crèche [inaugurée ce lundi] est intégrée dans une dimension plus provençale, a indiqué Robert Ménard sur les ondes de France Bleu Hérault. Qui peut sérieusement penser que cette crèche menace la laïcité ? » Selon la station, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées pour l’inauguration. Parmi elles, des opposants, dont certains brandissaient des pancartes anti-crèche. « Il y a assez d’ânes et de bœufs au conseil municipal », pouvait-on notamment lire sur l’une d’entre elles.