Laits infantiles contaminés: Lactalis maintient que les lots retirés du marché étaient «conformes sur le critère salmonelle»

SANTE Le directeur général de Lactalis Nutrition Santé a une nouvelle fois défendu ses produits ce lundi matin après le retrait de douze lots de lait 1er âge suspéctés d’être contaminés par des salmonelles…

C.P. avec AFP

— 

Illustration d'un biberon et de jouets pour bébé.
Illustration d'un biberon et de jouets pour bébé. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Lactalis contre-attaque. Après le rappel samedi de douze lots de laits infantiles en raison d'un soupçon de contamination par des salmonelles (Salmonella agona), le groupe a une nouvelle fois défendu ce lundi matin ses produits.

Des produits soumis à « plus de 2.600 analyses

« Les investigations sont en cours », a indiqué sur franceinfo Arnaud Boisnard, le directeur général de Lactalis Nutrition Santé, assurant que ses produits étaient « conformes sur le critère salmonelle ».

Dans un communiqué diffusé dimanche après-midi, le groupe affirmait déjà que « toutes les analyses réalisées sur ces lots avant mise sur le marché n’ont révélé aucune contamination à salmonelles », et rappelait que depuis le début de l’année, ses produits avaient été soumis à « plus de 2.600 analyses -- toutes conformes -- réalisées par un laboratoire indépendant et accrédité ».

« Suite aux informations transmises, vendredi soir, nous avons réalisé des prélèvements d’échantillons complémentaires », a expliqué ce lundi Arnaud Boisnard. Ils ont été transmis à « des laboratoires accrédités extérieurs de manière à renforcer les analyses et à identifier une possible cause. ». Le directeur général a aussi assuré être « en capacité d’assurer une traçabilité de tous les lots produits depuis janvier 2017 ».

« Les 14 bébés vont bien »

La Direction générale de la santé (DGS) avait annoncé samedi soir le retrait et le rappel de douze lots de laits infantiles​, commercialisés sous trois marques différentes (lait Picot SL sans lactose, 1er âge 350g, Lait Pepti Junior sans lactose, 1er âge 460g, et Lait Milumel, Bio 1er âge 900g, sans huile de palme), après avoir été informée de la « contamination par des salmonelles de 20 jeunes enfants âgés de moins de 6 mois dans 8 régions différentes ».

À la suite de ces contaminations, les familles de 13 enfants affectés avaient été interrogées dans un premier temps, ce qui a permis de découvrir qu’ils avaient tous consommé du lait infantile 1er âge issu de productions élaborées entre mi-juillet et fin novembre sur un même site de production du groupe LNS (Lactalis). Il s’agit du site de Craon, en Mayenne, a indiqué à l’AFP Michel Nalet, directeur de la communication chez Lactalis.

La DGS a indiqué à l’AFP dimanche avoir pu joindre 14 familles sur les 20 concernées. « Les 14 bébés vont bien », a précisé la DGS, qui cherchait à contacter les six familles restantes.