Les infos immanquables du jour: La météo et l'hébergement d'urgence, la mort de Zenash Gezmu et la résidence alternée

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce jeudi 30 novembre…

Armelle Le Goff

— 

Des enfants à la rue avec leurs familles aidés par le collectifs Jamais sans toit à Lyon. Illustration.
Des enfants à la rue avec leurs familles aidés par le collectifs Jamais sans toit à Lyon. Illustration. — Jeff Pachoud/ AFP

Que vous soyez à Agen ou à Caen, c’est l’heure des immanquables.

L’article le plus à lire du jour : Lyon: En raison du froid annoncé, la préfecture ouvre un gymnase pour les sans-abri

Les températures hivernales incitent les autorités à prendre des mesures. En raison du grand froid annoncé dans les prochains jours à Lyon, la préfecture du Rhône a décidé, en lien avec les services de la Métropole, d’ouvrir un gymnase pour abriter les sans-abri. Dès ce vendredi, 110 places seront ainsi disponibles provisoirement dans cet établissement municipal du 7e arrondissement. Les moyens pour l'hébergement d'urgence dans le département sont à retrouver là. 

L’article le plus partagé du jour : Résidence alternée : Quelles sont les conditions pour que ça marche?

Et si la résidence alternée devenait la norme ? L’Assemblée nationale doit débattre ce jeudi d’une proposition de loi du Modem qui pose la résidence alternée comme principe de base en cas de séparation des parents. Car à l’heure actuelle, seul un enfant de couple divorcé sur cinq vit à la fois chez son père et chez sa mère. 20 Minutes a interrogé plusieurs spécialistes afin de déterminer quelles étaient les conditions à respecter pour que ce mode de garde se passe le mieux possible. Et c'est à retrouver là. 

L’article le plus lu du jour : Des collectifs féministes indignés après la mort de la championne de marathon Zenash Gezmu

L’annonce de l’assassinat d’une jeune championne d’athlétisme, battue et étranglée à son domicile, a provoqué ce mercredi une vague d’indignation chez les associations féministes. Plusieurs collectifs de défense des droits des femmes sont montés au créneau pour dénoncer un « féminicide ».

Zenash Gezmu, 27 ans a été retrouvée morte dans son appartement à Neuilly-sur-Marne, visiblement tuée « à mains nues », « étranglée » par un homme qui s’est livré à la police et a indiqué où trouver son corps. Un article à lire ici.