Incendie au CHU de Pointe-à-Pitre: 72 pompiers mobilisés, 1.200 personnes évacuées

INCIDENT L'origine de l'incendie, circonscrit selon la préfecture de Guadeloupe, est inconnue... 

20 Minutes avec AFP

— 

Un violent incendie s’est déclaré mardi 28 novembre au Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), conduisant à l’évacuation de 1.200 personnes.
Un violent incendie s’est déclaré mardi 28 novembre au Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), conduisant à l’évacuation de 1.200 personnes. — AFP

Un violent incendie s’est déclaré ce mardi au Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) vers 15 heures (20 heures à Paris), sans faire de victime mais conduisant à l’évacuation de 1.200 personnes, selon la direction du CHU. Il est désormais circonscrit selon la préfecture de Guadeloupe.

Selon les premiers éléments, le feu s’est déclaré au niveau d’un local technique. D’épaisses fumées se dégageaient du bâtiment, selon le directeur général adjoint, Alain Philibert. « Le service de réanimation, le service de la maternité, les urgences, les étages 3, 4, 5, 8 et 9 ont été évacués », a indiqué la préfecture de Guadeloupe dans un communiqué.

L’incendie a nécessité l’intervention de 72 sapeurs-pompiers

Les patients du CHU ont été acheminés vers d’autres structures hospitalières partout en Guadeloupe et jusqu’à la commune de Basse-Terre, grâce à l’activation du plan blanc « élargi », a expliqué Alain Philibert. Ce sont au total, « près de 700 patients et environ 500 membres du personnel plus les visiteurs qui ont été évacués », l’hôpital étant plein à cette période. Parmi les 700 patients, 450 étaient hospitalisés, le reste étaient en consultation.

L’incendie dans le local technique, qui n’a pas fait de victime, a nécessité l’intervention de 72 sapeurs-pompiers.