Un quart des salariés français seraient en état d'«hyperstress», un danger pour leur santé

ETUDE Le fait de « devoir traiter des informations complexes et nombreuses » arrive en tête des causes de ces troubles…

D. D.

— 

Une étude pointe les risques pour la santé de l'état de stress des salariés français. (image d'illustration)
Une étude pointe les risques pour la santé de l'état de stress des salariés français. (image d'illustration) — Wenn

Un quart des salariés français vivraient en état d'« hyperstress » selon une étude réalisée par le cabinet spécialisé en bien-être et santé au travail Stimulus, révèle franceinfo ce lundi.

>> A lire aussi : «Nos managers ne sont pas formés à l’humain», selon le psychiatre Patrick Légeron

L’enquête, menée de 2013 à 2017, porte sur plus de 32.000 salariés de 39 entreprises. Et c’est le travail quotidien qui génère principalement ce stress. Au palmarès des causes de stress, le fait de « devoir traiter des informations complexes et nombreuses », le manque de temps, l’obligation de s’adapter sans cesse et l’impossibilité de prévoir son travail dans deux ans.

Près d’un tiers des salariés ont des « manifestations dépressives »

Ces quatre facteurs impactent le stress de 88 % des salariés interrogés, à des niveaux différents. Autres enseignements de cette étude : les femmes sont plus stressées que les hommes (28 % contre 20 %), les cadres autant que les non-cadres et les jeunes moins que leurs aînés. Enfin, la moitié des salariés présenteraient un niveau élevé d’anxiété et 29 % des salariés des signes de manifestations dépressives.

Les secteurs les plus touchés sont la santé, les services et la finance.