Marlène Schiappa dessine un point noir sur la paume de sa main pour dénoncer les violences faites aux femmes

VIOLENCES CONJUGALES Ce symbole est un moyen pour les victimes de violences conjugales d’alerter leurs proches…

H. B.

— 

Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes à l'Assemblée nationale.
Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes à l'Assemblée nationale. — Bertrand GUAY

C’est un code qui permet d’aider les victimes à parler. Marlène Schiappa, la secrétaire d'État en charge de l'Égalité femmes-hommes, a posté ce jeudi sur Twitter une photo de sa main avec un petit point noir dans le creux. « Je soutiens #lepointnoir #blackdotfrance pour permettre aux femmes de parler des violences subies, et pour y mettre fin », a expliqué la ministre sur Twitter.

Le symbole du point noir sur la main est très connu au Royaume-Uni, mais très peu répandu en France. Il s’agit d’un moyen pour les victimes de violences conjugales d’alerter leurs proches.

« Je suis victime de violences, j’ai besoin d’aide et j’ai des difficultés à en parler »

« L’idée est simple : un point noir, dessiné sur la main qui, montré à une personne de confiance veut dire : "Je suis victime de violences, j’ai besoin d’aide et j’ai des difficultés à en parler" », explique l’association Black Dot Campaign.

>> A lire aussi : «Emmanuel Macron a le pouvoir de faire en sorte que les violences sexuelles cessent»

En France, un site baptisé lepointnoir.com (ou #blackdotfrance) a été lancé fin septembre pour médiatiser la démarche. « Dessinez un point noir sur la paume de votre main, puis postez la photo de celle-ci sur les réseaux sociaux en l’accompagnant du hashtag #lepointnoir », peut-on lire sur le site. Les images seront publiées sur le « mur des mains » à l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, ce samedi 25 novembre.