Les infos immanquables du jour: «Black Friday» à la française, greffe de peau et un garçon trisomique en une de «Vogue»

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce jeudi 23 novembre... 

Armelle Le Goff

— 

Le «Black Friday», c'est demain
Le «Black Friday», c'est demain — John Ehlke

Que vous soyez à Dinan ou à Draguignan, c’est l’heure des immanquables…

L’article le plus lu du jour : VIDEO. Cinq questions sur la greffe de peau réalisée entre jumeaux

Condamné à mourir, un homme de 33 ans brûlé au 3e degré et sur la quasi-totalité du corps en 2016 a été sauvé grâce à une greffe de peau issue de son frère jumeau. Cette opération exceptionnelle a été pratiquée à l’hôpital Saint-Louis à Paris par les équipes du professeur Maurice Mimoun en chirurgie plastique et reconstructrice et du professeur Alexandre Mebazaa en anesthésie réanimation. 20 Minutes revient sur les grandes questions liées à cette première… Et c'est à lire ici. 

L’article le plus partagé du jour : «Vogue»: Un mannequin pose en une avec son fils atteint de trisomie

Amanda Booth, top model américain et ancienne playmate, pose ce mois-ci en une du magazine Vogue néerlandais. Dans un décor bohème, elle est accompagnée de Micah, son fils de 3 ans atteint de trisomie 21. La jeune femme a également publié la photo sur son compte Instagram. Son objectif : sensibiliser le public à la vie avec la trisomie 21. Et c'est à lire là. 

L’article le plus à lire du jour : «Black Friday»: Sur le Web ou en boutique? High-tech ou mode? Comment en profiter au mieux

« Black Friday » « Cyber Monday »… Depuis 2014, ces rendez-vous commerciaux made in USA donnent aussi le coup d’envoi des achats de Noël en France. Après quelques années de tâtonnement, l’édition 2017 s’annonce même très prometteuse : « Pour la première fois, presque toutes les enseignes jouent le jeu avec une même appellation « Black Friday », une convergence inédite et un effort de communication mutualisé qui contribuent à en faire un temps fort commercial », résume Yves Marin, expert en grande distribution et directeur au cabinet de conseil Wavestone.

Résultat : alors qu’en 2016, 21 % des Français avaient affirmé vouloir profiter de cette grande opération promotionnelle, ils sont 52 % cette année, selon une enquête réalisée par l’institut CSA pour Amazon France. Quelques clés pour comprendre et profiter au mieux du « Black Friday » à la française là.