VIDEO. Affaire Tariq Ramadan: La seconde victime présumée de l’islamologue raconte son agression

JUSTICE L’islamologue lui aurait « donné un coup dans sa béquille » pour la faire tomber et l’aurait « récupérée par les cheveux »…

H. B.

— 

L'islamologue Tariq Ramadan, en janvier 2012 à Nantes.
L'islamologue Tariq Ramadan, en janvier 2012 à Nantes. — S. SALOM-GOMIS/SIPA

Son témoignage est accablant. L’une des deux femmes qui accuse l’islamologue Tariq Ramadan de « viol » a raconté pour la première fois à BFMTV l’agression dont elle a été victime. La quadragénaire, qui souhaite rester anonyme, est revenue sur les faits qui se seraient déroulés en octobre 2009 à l’hôtel Hilton de Lyon.

Elle a expliqué avoir rencontré Tariq Ramadan lors d’une conférence. Le prédicateur suisse l’aurait alors fait monter dans sa suite.

« J’avais l’impression d’avoir Dr Jekyll et Mr Hyde »

« Il était dans mon dos et quand je me retourne, ce n’est plus la même personne que j’ai en face de moi, a raconté la victime à BFMTV. J’avais l’impression d’avoir Dr Jekyll et Mr Hyde. Un regard de fou, terrifiant. La mâchoire serrée. »

Les violences auraient alors commencé. Tariq Ramadan lui aurait « donné un coup dans sa béquille » pour la faire tomber et l’aurait « récupérée par les cheveux ». « Et là, c’est l’enfer », raconte la quadragénaire. « C’est des coups, des violences sexuelles, des mots ignobles, d’une vulgarité sans nom. Je hurlais au secours, je hurlais "non" et plus je hurlais, plus il cognait. »

>> A lire aussi : Visé par deux plaintes pour viol, Tariq Ramadan dénonce «une campagne de calomnie»

La victime raconte avoir été ensuite harcelée pour garder le silence. « C’est des menaces, des intimidations, des gens qui vous menacent de mort, des e-mails par centaine de menaces de mort et d’insultes ».