Escroqueries sur Internet: Porter plainte en ligne, c’est bientôt possible!

SECURITE Les victimes d'escroqueries sur Internet pourront le faire directement en ligne...

Thibaut Chevillard

— 

Un policier devant un ordinateur - Illustration
Un policier devant un ordinateur - Illustration — 20 MINUTES/SIPA
  • En 2018, un nouveau site permettra de déposer plainte en ligne sans se rendre au commissariat.
  • Cette nouvelle procédure concerna certaines infractions, comme les escroqueries sur Internet, le piratage d’une boîte mail, ou les fraudes liées aux faux sites de vente en ligne.

En 2018, il ne sera plus nécessaire de se déplacer au commissariat ou à la gendarmerie pour déposer plainte. Du moins pour certaines infractions, comme les escroqueries sur internet, le piratage d’une boîte mail, ou les fraudes liées aux faux sites de vente en ligne. Une plate-forme permettra de le faire directement en ligne.

>> A lire aussi : Salon Milipol: Robots, tablettes, drones... Voici les derniers gadgets des forces de l'ordre

Un traitement plus efficace par des «cyber-enquêteurs»

Le projet, intitulé « Thesee » (traitement harmonisé des enquêtes et des signalements de e-escroqueries) est dans les tuyaux depuis 2016. « C’est un changement induit par l’évolution des nouvelles technologies. Actuellement, le traitement de ces infractions n’est pas complètement satisfaisant. Il sera ainsi plus efficace », explique à 20 Minutes la commissaire Valérie Maldonado, de la sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité, en marge du salon Milipol.

Les plaintes seront reçues et traitées directement par des « cyber-enquêteurs » qui pourront effectuer plus facilement des recoupements entre les affaires. Ce système devrait également permettre d’alléger un peu l’activité des services territoriaux. « Nous sommes en train de régler l’ensemble des problèmes juridiques et techniques », notamment concernant la signature de la plainte du plaignant, confie Valérie Maldonado.