VIDEO. C'est l'heure du BIM: Remaniement repoussé, poursuite effrénée et Uber piraté

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Edouard Philippe et Emmanuel Macron, le 11 novembre 2017 à Paris.
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, le 11 novembre 2017 à Paris. — Denis ALLARD-POOL/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Le remaniement sera annoncé « dans la semaine »

Alors qu’il devait être annoncé ce mardi, le remaniement du gouvernement sera annoncé « dans la semaine » et en tout cas pas avant le Conseil des ministres de mercredi, a déclaré mardi soir à l’AFP l’entourage du président Emmanuel Macron. Par conséquent, Christophe Castaner sera encore porte-parole du gouvernement mercredi matin et c’est donc lui qui, à ce titre, fera le compte rendu du Conseil des ministres à la mi-journée, a-t-on précisé. Ce retard est lié notamment à la vérification du patrimoine d’éventuels nouveaux ministres.

Corée du Nord : Les images de la fuite du soldat transfuge à travers la DMZ rendues publiques

Des images inédites et dramatiques. Une vidéo montrant la défection rare le 13 novembre d’un militaire nord-coréen, franchissant en courant la frontière avec le Sud sous les balles des soldats du Nord, a été diffusée mercredi. Très grièvement blessé et secouru côté Sud, le militaire qui est passé au niveau de la « zone commune de sécurité » (JSA) à Panmunjom - seul secteur de la zone démilitarisée (DMZ) où les deux armées rivales se font face - est toujours soigné dans un hôpital sud-coréen.

Uber a payé une rançon pour dissimuler un piratage massif l’an dernier

Un scandale de plus pour Uber. Son nouveau patron, chargé de redorer l’image de l’entreprise ternie par de nombreuses affaires de harcèlement, a avoué mardi que les données de 57 millions d’utilisateurs à travers le monde, dont celles de 600.000 chauffeurs, ont été piratées à la fin 2016. S’il ne dit n’avoir été mis au courant que « récemment » de l’incident, Dara Khosrowshahi reconnaît qu’Uber l’a dissimulé pendant près d’un an. Selon une enquête de Bloomberg, l’entreprise a notamment versé une rançon de 100.000 dollars aux hackers pour qu’ils gardent le silence et détruisent les données.