Agression sexuelle: La chaîne LCP suspend le journaliste Frédéric Haziza, accusé par une journaliste

MEDIAS Le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire plus tôt dans la journée…

20 Minutes avec AFP

— 

Le journaliste Frédéric Haziza
Le journaliste Frédéric Haziza — Eric Fougere

La chaîne parlementaire (LCP) a annoncé ce mardi que son présentateur vedette Frédéric Haziza, accusé d’agression sexuelle par une journaliste de la chaîne, était « suspendu », afin de permettre à l’enquête interne lancée par la direction « de se dérouler dans le climat le plus serein possible ».

>> A lire aussi : Le présentateur de LCP Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle

Une journaliste de la rédaction a porté plainte contre Haziza

La chaîne a décidé d’ouvrir une enquête interne après un article du site Buzzfeed révélant que la journaliste Astrid de Villaines avait porté plainte pour agression sexuelle contre Frédéric Haziza pour des faits datant de novembre 2014. La Société des journalistes et le comité d’entreprise de LCP avaient aussi réagi. Ils ont expliqué être « unanimement choqués par l’ampleur et le contenu de ces révélations » et réclamaient un « retrait de l’antenne ainsi qu’une mise à pied à titre conservatoire » de Haziza.

Dans un communiqué, la présidence de l’Assemblée nationale a en outre indiqué convoquer la présidente de LCP « afin qu’elle [nous] détaille les mesures prises pour que toute la lumière soit faite sur la situation au sein de la chaîne ». LCP de son côté dit vouloir permettre à la journaliste Astrid de Villaines « de continuer à travailler sereinement au sein de la chaîne ».