Bretagne: Un élu FN visé par une plainte après un tweet sexiste sur Clotilde Courau

AFFAIRE WEINSTEIN Le collectif Les effronté-e-s dénonce des propos «injurieux»...

Camille Allain

— 

Clotilde Courau au festival Lumière, à Lyon. 40818
Clotilde Courau au festival Lumière, à Lyon. 40818 — FABRICE ELSNER/SIPA/

« Prude jeune fille, prête à signer un contrat dans la chambre de Walstein. #balancetapetasse » (sic). Le tweet date du 17 octobre mais a depuis été supprimé. Son auteur ? Le conseiller régional Front national de Bretagne Christian Lechevalier. Ce jour-là, l’élu réagissait à l’utilisation du hashtag #Balancetonporc utilisé sur les réseaux sociaux pour dénoncer des comportements sexistes. L’élu s’en prenait alors à l’actrice Clotilde Courau, via une vieille photo de l’actrice sur le tapis rouge de Cannes.

« Des propos injurieux »

Plus d’un mois après les faits, le collectif de Rennes Les effronté-e-s a annoncé qu’il allait porter plainte. L’association féministe dénonce « des propos publics injurieux et discriminatoires ». « Il est inacceptable qu’un élu de la République se permette d’injurier publiquement une femme en questionnant sa sincérité et ses intentions », poursuit le collectif dans un communiqué.

L’association s’en prend également à d’autres messages de l’élu posté sur le réseau social. Christian Lechevalier y comparaît le hashtag #balancetonporc à la dénonciation des juifs durant la Seconde Guerre mondiale. « Une analogie nauséabonde est hors de propos et injurieuse », selon Les effronté-e-s, qui ont porté plainte.