Visite de Macron dans le Nord: Un journaliste de France 5 écarté après avoir filmé une manifestation des Insoumis

MEDIAS Les forces de l’ordre ont accusé les deux reporters de l’émission de France 5 d’avoir activement participé au rassemblement anti-Macron qu’ils avaient couvert…

20 Minutes avec agence

— 

Un journaliste de « C à Vous » a été écarté de la visite présidentielle pour avoir couvert une manifestation de militants Insoumis.
Un journaliste de « C à Vous » a été écarté de la visite présidentielle pour avoir couvert une manifestation de militants Insoumis. — Capture d'écran France 5

Deux journalistes de France 5 ont été interdits de suivre le déplacement d’ Emmanuel Macron dans le Nord lundi et mardi. La raison invoquée ? Ils avaient filmé une manifestation non autorisée organisée par La France insoumise  (LFI) qui protestait contre certaines mesures gouvernementales, selon France 3 Hauts-de-France.

« Vous étiez à l’origine d’un incident »

Les forces de l’ordre ont en effet reproché à Tancrède Bonora et à un journaliste reporter d’images d’avoir activement participé au rassemblement lundi d’une vingtaine de militants LFI qui avait tenté de perturber l’arrivée du président de la République et avait dû être dispersé.

Alors que les deux journalistes de C à Vous voulaient suivre le chef de l’Etat au lendemain de la manifestation, ils ont été interceptés par des policiers en civil. « On vous a reconnus, vous étiez hier sur la manifestation non déclarée. (…) Vous étiez à l’origine d’un incident. Vous avez hurlé, vous avez perturbé la réunion », ont affirmé les agents avant d’ordonner aux journalistes : « Vous nous suivez, vous allez passer de l’autre côté ».

« Nos reporters auraient été trop intrusifs »

Séparés du reste des médias, les reporters ont malgré tout essayé de poser des questions à Emmanuel Macron au passage de celui-ci mais ils ont alors été physiquement éloignés par la police et n’ont pu réaliser leur reportage.

>> A lire aussi : VIDEO. Les journalistes bientôt «persona non grata» à l'Elysée?

Sur le plateau de C à Vous ce mardi soir, le journaliste Maxime Switek est revenu sur l’incident. « Ce qu’on nous dit à l’Élysée, c’est qu’aucune consigne n’avait été passée. Même si, d’après la police, nos reporters auraient été trop intrusifs lors de la manifestation de la France Insoumise », a indiqué le chroniqueur, précisant que, sur place, Tancrède Bonora avait demandé des explications au service de presse de l’Elysée.