C'est l'heure du BIM: Attentat de New York revendiqué, Evra le karatéka et Kevin Spacey accusé

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

P.B.

— 

Patrice Evra est retenu par Doria après une altercation avec des supporteurs marseillais lors du match de Ligue Europa entre l'OM et  Guimaraes, le 2 novembre 2017.
Patrice Evra est retenu par Doria après une altercation avec des supporteurs marseillais lors du match de Ligue Europa entre l'OM et Guimaraes, le 2 novembre 2017. — Luis Vieira/AP/SIPA

Daesh revendique l’attentat de New York

L’auteur de l’attentat de New York qui a fait huit morts ce mardi était un « soldat » de l’organisation Etat islamique, a affirmé ce jeudi le groupe djihadiste, cité par SITE, un centre américain spécialisé dans la surveillance en ligne de la mouvance djihadiste.

« Un des soldats de l’État islamique a attaqué des croisés dans une rue de New York », a assuré un article de l’hebdomadaire de propagande en ligne de Daesh, al-Naba, selon SITE, en référence au suspect, Sayfullo Saipov, un Ouzbek arrivé aux États-Unis en 2010 qui a agi « au nom de l’EI », selon la police new-yorkaise.

>> A lire aussi : Qui étaient les victimes de l'attentat à New York?

Insultes et karaté, que s’est-il vraiment passé entre Patrice Evra et les supporters ?

Patrick Evra s’est pris pour Cantona. Ce jeudi soir, à Guimaraes, l’ancien international a complètement craqué. Lors de l’échauffement, il a violemment frappé un supporter de l’OM, d’un high kick qui rappelle évidemment le mythique coup de pied du joueur de Manchester. Et s’il faudra patienter pour connaître la sanction de l’Uefa et/ou du club, ce geste pourrait bien signer la fin de la carrière d’Evra, âgé de 36 ans.

>> A lire aussi : Patrice Evra «doit tenir ses nerfs», le provocateur «pas un supporter de l'OM»... Étonnante réaction de Rudi Garcia

Kevin Spacey accusé de harcèlement et d’agression sexuelle par huit nouvelles personnes

Le grand déballage continue. Après le témoignage de l’acteur Anthony Rapp, Kevin Spacey est accusé de harcèlement et d’une agression sexuelle par huit employés travaillant sur la série House of Cards. La maison de production Media Rights Capital a annoncé qu’elle enquêtait, et Netflix, qui a déjà suspendu indéfiniment le tournage de la série, a indiqué qu’il n’était « pas au courant » de ces incidents jusqu’à aujourd’hui. Egalement accusé de harcèlement et d’attouchement au Royaume-Uni, l’acteur avait indiqué jeudi via un représentant qu’il prenait « le temps nécessaire pour chercher une évaluation et un traitement ».

>> A lire aussi : Netflix suspend le tournage de «House of Cards»