«On doit prolonger le congé de paternité pour créer un lien avec l'enfant et soulager la maman»

VOUS TEMOIGNEZ Alors que plusieurs personnalités ont signé une pétition pour rallonger le congé de paternité, les internautes de «20 Minutes» livrent leur sentiment sur cette initiative…

M.B.

— 

Illustration d'un nourrisson.
Illustration d'un nourrisson. — M. Libert / 20 Minutes
  • Le congé de paternité est aujourd'hui de 11 jours.
  • Une pétition propose de l'allonger à six semaines.
  • Les internautes de «20 Minutes» sont divisés sur cette proposition.

« Onze jours ne suffisent pas pour qu’il y ait une vraie rencontre entre le nourrisson et son père (découverte d’un nouveau rythme de vie, partage de temps affectifs, suivi médical, soins, changes, repas, toilettes) ». Dans une pétition mise en ligne par le magazine féminin Causette, plus de quarante personnalités, comme Julien Clerc ou encore Frédéric Beigbeder, s’engagent pour une réforme du congé paternité. L’objectif étant de le faire passer de 11 jours à six semaines « indemnisées comme le congé maternité. »

>> A lire aussi:  Congé paternité: Quinze ans après, les inégalités ont la vie dure

« On devrait avoir les mêmes droits que les femmes »

Sur la page Facebook de 20 Minutes plusieurs parents ou futurs parents nous ont donné leur avis sur cette initiative, comme Simon. Il aurait bien aimé prendre un congé paternité mais une histoire de gros sous l’en a dissuadé. « Futur père de numéro deux et numéro trois, la question s’est posée très rapidement de prendre un congé paternité. Malheureusement le salaire peu élevé de ma compagne et  les faibles indemnités ne nous permettraient pas de vivre décemment ». Résultat Simon va prendre ses congés parentaux standards (18 jours pour des jumeaux). Et c’est tout. A propos du congé pour les papas de jumeaux, Audrey se demande d’ailleurs bien pourquoi il n’est pas de deux fois 11 jours, soit 22 jours.

« On devrait avoir les mêmes droits [que les femmes], plaide de son côté Benjamin. Je suis père au foyer et j’assume mes enfants comme le ferait une mère au foyer que ça plaise à certains ou non ! ». « Après mon congé paternité, j’ai repris le travail et ma femme est restée à la maison avec le petit. J’aurais aimé être plus longtemps au domicile car elle était seule et fatiguée. Je suis d’accord que les femmes aient le droit à un congé plus long car elles ont mis au monde leur enfant. Mais les pères devraient être en congé un peu plus longtemps », estime Gurvan.

>> A lire aussi: A quand un congé de paternité équivalent au congé de maternité?

« 6 semaines ça fait beaucoup quand même »

« Je suis un heureux papa d’une petite fille de 16 mois et je pense que l’on doit prolonger le congé de paternité autant pour créer un lien avec l’enfant que pour soulager la maman », avance de son côté Mathieu. « Je confirme que 14 jours [11 pour le congé de paternité +3 pour la naissance) ce n’est pas beaucoup. Pas le temps d’établir de lien avec son enfant et surtout aider et soulager sa femme quand elle allaite », abonde Corentin. Cependant il est réservé sur la durée demandée par les signataires de la pétition : « Six semaines, ça fait beaucoup quand même. »

Un sentiment partagé par Chrystelle : « Que le congé paternité soit allongé je suis pour, mais qu’il atteigne six semaines, faut quand même pas exagérer… Rappelons qu’à la base, le congé maternité n’est pas un congé de confort pour profiter de faire connaissance de notre enfant. C’est un congé qui permet de nous remettre physiquement d’une grossesse et des conséquences que cela peut avoir sur notre santé. Il y a les congés parentaux pour faire connaissance et profiter de notre enfant. Et dernier point non négligeable, l’allongement du congé paternité aura un coût et qui va payer ? ». La question du financement d’un éventuel allongement du congé paternité revient en creux aussi chez Laura. Si elle est d’accord pour augmenter la durée du congé de paternité, pas question de « toucher au congé maternité qui n’est déjà pas bien long ».

Un congé paternité, est-ce vraiment nécessaire ?

Par ailleurs, certains hommes se montrent dubitatifs sur l’idée d’allonger le congé de paternité à l’image de Guillaume : « Père de trois enfants, je n’ai jamais pris de congés paternité. Ça ne m’a pas empêché de faire les bains, donner les biberons, changer les couches… Les nuits étaient courtes, certes, mais à 25/40 ans, on a encore les ressources pour tenir… Vous parlez de soulager la mère, tisser un lien… Dans les premières semaines de sa vie, un bébé dort beaucoup. Il suffit de prendre le relais dès qu’on est là !!! »

Les modalités du congé paternité vont-elles évoluer prochainement ? La balle est désormais entre les mains de l’exécutif. La pétition doit être remise à Emmanuel Macron, à Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité entre les femmes et les hommes ainsi qu’à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.