C'est l'heure du BIM: Autonomie en Italie, «craintes» de Sarkozy et classico bouillant

RECAP' «20 Minutes» compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Une affiche pour le référendum sur l'autonomie à Milan, le 20 octobre 2017.
Une affiche pour le référendum sur l'autonomie à Milan, le 20 octobre 2017. — Luca Bruno/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Italie : Les autonomistes l’emportent largement au référendum en Vénétie et en Lombardie

Les riches régions italiennes de la Vénétie et de la Lombardie ont voté ce dimanche à une écrasante majorité en faveur d’une plus grande autonomie, avec une participation suffisamment importante pour leur donner un pouvoir de négociation face à Rome. Selon les chiffres quasi définitifs, les électeurs ont voté à 95 % en faveur du «oui» en Lombardie et à 98 % en Vénétie, une région à l’identité forte, autour de Venise, qui a été indépendante pendant un millénaire. La participation était, elle, estimée à respectivement 40 % et 57 %.

« Ça va très mal finir », s’inquiète Sarkozy au sujet de Macron

Nicolas Sarkozy ne tarit pas d’éloges sur Emmanuel Macron. L’ancien président français, qui avec Carla Bruni a été invité début juillet à dîner à l’Elysée en compagnie des époux Macron, reconnaît des qualités à l’actuel chef de l’Etat, avec qui il serait régulièrement en contact. Mais en privé, le candidat malheureux à la primaire de droite pour la dernière présidentielle se montre moins élogieux… On fait le point sur ses «confidences»  par ici.

OM-PSG : Cavani arrache le match nul pour Paris, face à un Marseille de combat

Des policiers blessés par des pavés dans l’avant-match, Neymar visé par des projectiles lors des corners. Classico électrique pour les supporters de l’OM. Un peu moins pour de joueurs du PSG, surpris, sur le terrain, par des Marseillais agressifs. Les Parisiens ont arraché au bout du suspense un nul étonnant (2-2). On refait le match par ici.