VIDEO. Disparition de Lucas Tronche: Deux ans de prison requis contre le «corbeau»

JUSTICE L’homme avait envoyé des courriers donnant de fausses nouvelles de l’adolescent disparu à ses parents…

Nicolas Bonzom

— 

Lucas.
Lucas. — D.R.

Le procureur a requis deux ans de prison ferme, mercredi, à l’encontre du « corbeau », jugé devant le tribunal correctionnel pour avoir envoyé onze courriers à la famille de Lucas Tronche, 15 ans, disparu le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze.

>> A lire aussi : « On attend juste un signe de vie », confie Nathalie, la mère de Lucas, un an après sa disparition

Ce salarié d’un supermarché de la Drôme de 58 ans avait posté des lettres entre octobre 2015 et juillet 2016, où il donnait de fausses nouvelles de l’adolescent de 15 ans. « Inadmissible » et « très dur psychologiquement », pour les parents de Lucas.

« Je regrette »

« Je regrette, maintenant c’est trop tard, a-t-il confié, cité par Objectif Gard. J’ai envoyé les lettres pour rassurer les parents du Lucas. » Sauf que les courriers envoyés par le prévenu vont rapidement se durcir, et ne plus être bienveillants. L’homme, qui explique avoir « tout inventé », sera fixé sur son sort le 30 octobre prochain.

Le 18 mars 2015, Lucas Tronche a disparu sans laisser aucune trace alors qu’il devait se rendre à la piscine. Depuis, l’enquête semble piétiner, ne disposant d’aucun élément concret pour retrouver la piste de l’adolescent. Un portrait-robot a été diffusé, pour tenter de retrouver un homme qui aurait été aperçu près du lieu de la disparition.