PV de stationnement: L'association 40 millions d’automobilistes prévoit une flambée des prix

AMENDES Avec la nouvelle loi sur la verbalisation en matière de stationnement entrera en vigueur le 1er janvier 2018, l’association 40 millions d’automobilistes évoque une «machine à cash garantie»…

20 Minutes avec agence

— 

A partir du 1er janvier 2018, le montant des PV sera laissé à la discrétion de chaque maire.
A partir du 1er janvier 2018, le montant des PV sera laissé à la discrétion de chaque maire. — Damien Meyer AFP

Les groupes de défense des automobilistes redoutent l’entrée en vigueur, le 1er janvier 2018, de la nouvelle loi qui réglemente la verbalisation en matière de stationnement.

>> A lire aussi : Paris: Ouch! Le tarif des PV de stationnement va doubler voire tripler en janvier

Jusqu’alors fixé de manière unique dans les 800 villes concernées, le montant des PV sera prochainement laissé à la discrétion de chaque maire. L’association 40 millions d’automobilistes évoque une « machine à cash garantie ».

La crainte d’une explosion des prix

Comme l’indique Le Parisien, l’organisation a mis en ligne une plateforme recensant les maires qui ont fait la promesse de ne pas augmenter le prix des PV pour stationnement illégal.

>> A lire aussi : Amende à 60 euros, vignette résident en hausse… Quels changements à Lyon en matière de stationnement?

Sur le portail, il est également possible de télécharger un modèle de courrier à envoyer aux élus locaux pour leur demander de prendre exemple sur ces villes. Car le risque d’explosion des prix est important alors que les communes font face à une baisse de leurs recettes provoquée notamment par la réforme de la taxe d’habitation.

Pour augmenter l’amende, il faut augmenter le tarif du stationnement

« La plupart des élus ne vont pas se contenter d’augmenter le montant du PV, mais ils vont surtout faire flamber le tarif du stationnement en surface », estime Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes. En cause, les nouvelles règles selon lesquelles le montant du PV doit être équivalent au tarif de la durée maximum de parking proposée. Pour augmenter l’amende, les responsables doivent donc également augmenter le prix du stationnement.

>> A lire aussi : Toulouse: On vous dit pourquoi les «PV» de stationnement vont bondir de 17 à 30 euros

« Je crains qu’il n’y ait une volonté de faire du chiffre car cela permettra aux municipalités d’engranger plus de recettes, explique Pierre Chasseray au quotidien. (…) Je pense avant tout à l’automobiliste honnête qui va devoir s’acquitter d’un énorme PV parce qu’il a payé ses deux heures d’horodateur mais qu’il est revenu au bout de deux heures cinq de son rendez-vous. Et si les villes augmentent leurs tarifs de stationnement dans les rues, les parkings privés vont forcément eux aussi s’aligner ».