Saint-Etienne: Il détruit la voiture de son père, manque de tuer ses copains et ment à l'assurance

JUSTICE Le jeune garçon a été condamné à quatre mois de prison avec sursis…

Caroline Girardon

— 

Le jeune homme n'a pas respecté les limitations de vitesse (Illustration).
Le jeune homme n'a pas respecté les limitations de vitesse (Illustration). — M.LIBERT/20 MINUTES

Le permis en poche depuis quelques mois. Qu’importe. Le jeune homme, trop occupé à épater la galerie, a quelque peu oublié les règles de prudence inculquées pendant sa formation. Un Stéphanois d’à peine 20 ans a été condamné lundi à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne.

>> A lire aussi : Libourne: À 10 ans, il roule deux kilomètres avant de provoquer un accident

Son ex-petite amie a porté plainte contre lui à la suite d’un grave accident de voiture, survenu il y a quelques mois. Le soir du drame, le jeune homme emprunte la voiture de son père, sans le lui dire et entreprend de se rendre à Lyon pour y passer la soirée avec ses copains.

Un accident maquillé

Faisant fi des limitations de vitesse, le garçon appuie sur le champignon. Le compteur monte à 200 kilomètres/heure. Sa petite copine immortalise l’instant et prend des photos du compteur. Mais à l’entrée de Lyon, dans le virage de Confluence, le chauffard perd le contrôle du véhicule et s’encastre contre un muret. Le compteur indiquait 110km/h sur cette portion d’autoroute au lieu de 70, précise Le Progrès.

>> A lire aussi : Drôme: Trois jeunes sont morts dans un accident de voiture

Sur les quatre passagers, seule la petite amie est blessée : fracture du nez, traumatisme crânien. Elle sera la seule à porter plainte également contre le jeune homme, qui a cherché à maquiller l’accident en effectuant une fausse déclaration auprès de l’assurance. « C’est parce que je n’étais pas assuré pour conduire le véhicule », a-t-il répondu à la barre du tribunal.