Aéroport de Beauvais: Les voleurs se cachaient dans les valises!

FAITS DIVERS Ils dérobaient des objets dans les bagages des autres passagers du car reliant Paris à l’aéroport de Beauvais…

Thibaut Chevillard
— 
(illustration)
(illustration) — Nicolas Tucat AFP
  • Deux hommes ont été interpellés vendredi dernier à l’aéroport de Beauvais.
  • L’un de se planquait dans une valise pour voler des objets dans les bagages des passagers, dans le car qui relie Paris à l’aéroport.
  • Ils comparaissent devant le tribunal ce lundi.

Quelle souplesse ! Deux hommes de 41 et 42 ans ont été interpellés, vendredi dernier, par les agents de la police aux frontières, apprend 20 Minutes de source policière. Ils sont soupçonnés d’avoir dérobé plusieurs objets dans les bagages des voyageurs qui partaient prendre l’avion à Beauvais (Oise), en se cachant dans la soute du car qui part de la Porte Maillot, à Paris.

>> A lire aussi : Picardie: L'aéroport de Beauvais classé 10e pire aéroport du monde

Depuis plusieurs jours, des voyageurs se plaignaient de la disparition d’affaires qui se trouvaient dans leurs bagages durant le trajet. Suites à ces signalements, les chauffeurs ont été prévenus qu’il se passait quelque chose de louche. Et le 13 octobre dernier, dans la soirée, l’un d’entre eux remarque des « mouvements dans une valise marron de grosse dimension que l’un des passagers chargeait dans la soute », relate à 20 Minutes une source policière.

Recroquevillé dans la valise

Le chauffeur contacte alors discrètement le service de sûreté de l’aéroport qui prévient la police aux frontières. Les policiers interpellent à son arrivée à Beauvais le propriétaire du bagage. A l’intérieur, ils découvrent… un autre homme, recroquevillé. Et dans un sac noir, retrouvé à proximité, ils trouvent deux ordinateurs portables ainsi que des effets de valeur comme des bijoux.

Essayez donc de faire ça avant de dire du mal de ces malfaiteurs…

Les victimes sont des passagers du bus qui ont déposé plainte et qui ont pu récupérer leurs affaires. Les deux hommes, de nationalité roumaine, sont alors placés en garde à vue. L’un d’eux était sorti de prison le 2 octobre dernier tandis que l’autre était recherché afin de purger une peine de six mois prononcée pour des faits similaires. Ils ont été présentés à un magistrat et écroué jusqu’à leur comparution devant la justice, ce lundi après-midi.