Le «Madoff» des Yvelines aurait escroqué 324 victimes pour un préjudice estimé à 13 millions d’euros

ENQUETE Le quadragénaire est soupçonné d’avoir mis en place un système de type «pyramide de Ponzi»…

H. B. avec AFP

— 

Illustration d'une voiture de police.
Illustration d'une voiture de police. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

C’est une escroquerie à la « Bernard Madoff ». Un homme de 49 ans a été mis en examen et écroué vendredi à Versailles (Yvelines), a indiqué une source proche de l’enquête. Il est soupçonné d’avoir escroqué 13,6 millions d’euros à plus de 300 personnes à travers la France.

Le quadragénaire est soupçonné d’avoir mis en place un système de type « pyramide de Ponzi », escroquant des clients qui lui confiaient leur argent pour des investissements en défiscalisation immobilière, a ajouté cette source. Ce type de système pyramidal frauduleux permet de rémunérer des investisseurs avec les apports de nouveaux arrivants.

Des clients domiciliés dans différentes régions de l’Hexagone

Originaire de Lille, le suspect avait créé une série de sociétés basées à Paris et dans les Yvelines, mais ses clients étaient domiciliés dans différentes régions de l’Hexagone. Un total de 324 victimes ont été identifiées sur une période allant de 2006 à 2016, pour un préjudice de 13,6 millions d’euros.

>> A lire aussi : Le «Madoff breton» jugé pour avoir escroqué 1.500 épargnants

Une information judiciaire a été ouverte vendredi et le suspect, mis en examen pour escroquerie, a été placé en détention provisoire, selon la même source.