Arles: Un détenu en état de mort cérébrale après une tentative de suicide

FAITS DIVERS Il s'est étouffé avec un sac plastique, selon nos informations...

J.S.-M.
— 
L'intérieur d'une prison (photo d'illustration)
L'intérieur d'une prison (photo d'illustration) — C. Allain / 20 Minutes

Un détenu de la Maison centrale d’Arles a tenté de se suicider dans sa cellule, ce jeudi, apprend-on auprès de l’administration pénitentiaire, confirmant une information de La Provence. Ce jeudi soir, il est en état de mort cérébrale. Selon nos informations, il s’est étouffé avec un sac plastique. Il s’agit d’un détenu qui purgeait une peine très longue : vingt-cinq ans.

Six fois plus de suicides en prison

« Il faut rappeler qu’on se suicide six fois plus en prison qu’à l’extérieur », rappelle à 20 Minutes, Amid Khallouf, coordinateur de l' OIP (Observatoire international des prisons) dans le Grand Est. En 2015, 63 personnes incarcérées sont décédées de mort naturelle, 121 par suicide, selon les chiffres de l’OIP.

« L’administration pénitentiaire se borne, dans sa politique de prévention du suicide, à empêcher le passage à l’acte, et non pas à chercher les causes profondes », reprend Amid Khallouf. Début septembre, un détenu de la prison des Baumettes témoignait dans nos colonnes. Il dit avoir fait trois tentatives de suicide en moins d’un mois : « La prison ne punit plus, elle tue ! »