Loiret: Un député MoDem déverse une tonne d'oignons devant un hypermarché Auchan

COUP DE POING Richard Ramos, député MoDem du Loiret, a déversé une tonne d’oignons devant un hypermarché pour dénoncer les marges réalisées par la grande distribution…

20 Minutes avec agence
— 
Richard Ramos (au premier plan) a déversé une tonne d'oignons devant un hypermarché pour dénoncer les marges de la grande distribution.
Richard Ramos (au premier plan) a déversé une tonne d'oignons devant un hypermarché pour dénoncer les marges de la grande distribution. — Twitter Richard Ramos‏

Richard Ramos a troqué les bancs de l’Assemblée nationale contre un vieux camion pour mener une opération coup de poing dans son département du Loiret. L’élu MoDem a déversé une tonne d’oignons, dimanche 8 octobre, sur le parking de l’hypermarché Auchan de Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret), une commune située dans sa circonscription. Cette action visait à défendre les agriculteurs et dénoncer les marges réalisées par la grande distribution sur les fruits et légumes, rapporte France Bleu Orléans.



Une action organisée dans le plus grand secret

Le député MoDem a organisé cette opération dans le plus grand secret, mettant uniquement dans la confidence certains agriculteurs du coin. « L’un d’entre eux m’a fourni la tonne d’oignons et un autre le camion. Ce sont des exploitants loirétains », a-t-il dévoilé au micro de la radio

En revanche, aucun de ses complices n’a pu se montrer aux côtés de l’élu sur le parking de l’hypermarché par peur d’être « black-listés par les enseignes », selon Richard Ramos.

« Des agriculteurs qui gagnent moins de 350 euros »

Le timing de cette opération semble avoir été mûrement réfléchi par le député. Les Etats généraux de l’alimentation ont en effet lieu jusqu’à la fin du mois de novembre. Cet événement, voulu par le gouvernement Macron, vise à permettre aux agriculteurs de vivre correctement de leur travail.

« Aujourd’hui les oignons sont achetés entre 7 et 20 centimes aux agriculteurs. Ils sont ensuite revendus jusqu’à 2,49 euros le kilo dans les supermarchés [… ] On ne peut pas avoir des agriculteurs qui meurent, des agriculteurs qui gagnent moins de 350 euros par mois et, dans le même temps, des marges aussi importantes pour les enseignes de grande distribution », a dénoncé Richard Ramos ce dimanche au micro de France Bleu Orléans.

Les oignons n’ont pas été perdus sur le parking de l’hypermarché mais offerts aux clients qui passaient par là. « Au prix où ils sont achetés aux producteurs, autant vous les offrir », a lancé le député MoDem. Certains d’entre eux ne se sont pas fait prier pour se servir.