Le député frontiste Ludovic Pajot affirme avoir été agressé à Béthune

JUSTICE Plusieurs élus frontistes ont condamné l’agression…

Nicolas Raffin

— 

Ludovic Pajot photographié le 18 juin 2017.
Ludovic Pajot photographié le 18 juin 2017. — Sarah Alcalay/SIPA

Dans un texte posté ce dimanche sur sa page Facebook, le député FN Ludovic Pajot explique avoir subi une agression samedi soir. « Dans le cadre d’une sortie dans un bar de Béthune, j’ai soudainement été pris à partie par un groupe d’individus dont certains se revendiquant de l’extrême-gauche antifa » écrit-il.

« Après un premier échange aux termes duquel j’ai été insulté de manière répétée, plusieurs individus de ce groupe se sont jetés sur moi et m’ont asséné plusieurs coups, dont certains au visage. J’ai alors pu m’extraire en me mettant à l’abri dans un autre établissement » poursuit Ludovic Pajot, qui affirme avoir porté plainte.

Les élus frontistes condamnent l’agression

Avant l’apparition de ce message, plusieurs élus frontistes, dont la patronne du FN Marine Le Pen, avaient apporté leur soutien au député, tout en dénonçant le « silence » médiatique qui entourerait cette agression :

Contacté par 20 Minutes, Ludovic Pajot n’avait pas encore répondu dimanche au moment de la publication de cet article.