Les infos immanquables du jour: Raquel Garrido s'explique sur Snapchat, parler de l'affaire Maëlys à ses enfants et des maisons à un euro à Roubaix

INFOS Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce vendredi 7 octobre... 

Armelle Le Goff

— 

Raquel Garrido.
Raquel Garrido. — ALAIN ROBERT/SIPA

Que vous soyez à Hérisson ou à Capinghem, c’est l’heure des immanquables. Et comme c’est la fin de la semaine, on est (un peu) joie.

via GIPHY

L’article le plus lu du jour : Affaire Maëlys : « Parler de cette disparition avec son enfant, c’est surtout faire de la prévention »

Difficile de ne pas en avoir entendu parler. L’enquête concernant la disparition de la petite Maëlys est évoquée quotidiennement dans les médias. Même les enfants sont au courant que cette petite fille a disparu dans des circonstances inquiétantes depuis plusieurs semaines. Comment faut-il évoquer le sujet avec eux ? 20 Minutes a posé la question à Fanny Cohen-Herlem, pédopsychiatre et auteure de plusieurs ouvrages, parmi lesquels Le divorce, comment répondre aux questions des enfants ? ou L’adoption, comment répondre aux questions des enfants ? (éditions Pascal). Des conseils à retrouver ici.

 

L’article le plus partagé du jour : Jeremstar filme sa « vermine » Raquel Garrido sur Snapchat « comme un candidat de téléralité »

Raquel Garrido, au cœur d’une polémique au sujet du non-paiement de ses cotisations retraite, ne s’était jusque-là pas officiellement exprimée sur la question. La porte-parole de Jean-Luc Mélenchon a cependant jugé opportun de se confier jeudi dans la story Snapchat de son collègue chroniqueur de Salut les terriens !, Jeremstar. Que dit-elle ?  C’est à lire par là.

L’article à lire du jour : Roubaix : Des maisons vont être mises en vente à un euro

Loger contre bons soins. Le conseil municipal de Roubaix a voté, jeudi, le lancement en 2018 d’un dispositif de vente de maisons à un euro contre réhabilitation, dans le but de lutter contre les logements fantômes. Le premier panel concerne 18 maisons.

« Deux ans après avoir proposé l’idée de vendre des maisons à un euro à réhabiliter pour lutter contre les problématiques d’adéquation entre logements vacants et demandes de logements, la ville de Roubaix lance son projet », indique la mairie dans un communiqué, au lendemain d’un conseil municipal. Le détail du projet est à retrouver ici.