VIDÉO. Barrière effondrée au stade d'Amiens: Ouverture d'une enquête en flagrance pour «blessures involontaires»

JUSTICE La justice veut savoir « s’il y a eu des manquements particuliers » à l’origine de la chute de la barrière samedi soir au stade d’Amiens

20 Minutes avec AFP

— 

intervention des secours après la chute d'une barrière au stade d'Amiens le 30 septembre 2017.
intervention des secours après la chute d'une barrière au stade d'Amiens le 30 septembre 2017. — AP/SIPA

Une enquête en flagrance pour « blessures involontaires » a été ouverte sous l’autorité du parquet d’Amiens après l’effondrement d’une barrière lors du match de L1 Amiens-Lille qui a fait 29 blessés dont 5 graves, a-t-on appris auprès du procureur.

 

Concernant la barrière, « nous cherchons à savoir s’il y a eu des manquements particuliers, qui auraient eu pour conséquence ces blessures et donc caractériseraient une infraction », a expliqué le procureur d’Amiens, Alexandre de Bosschère, à l’AFP. L’expertise devrait être rendue dans les prochains jours.

>> A lire aussi : Barrière effondrée à Amiens: «D'un seul coup, tout le monde est tombé sur le terrain et a eu la cage thoracique compressée», raconte un supporter lillois

Début de polémique

Après un but marqué après un quart d’heure de jeu, les supporters de la tribune lilloise se sont rués sur la barrière pour exulter et ont chuté 1,5m plus bas. Le match a été arrêté.

Une polémique a éclaté samedi soir aprèsle président de club d’Amiens a accusé les supporters lillois d’avoir provoqué la chute de la barrière.