Disparition de Maëlys: Le suspect a nettoyé sa voiture pendant plus de 2h15

ENQUETE Les enquêteurs ont examiné l'enregistrement vidéo de la station de lavage...

M.C.

— 

Les gendarmes devant la maison du suspect de l'enlèvement de la petite Maëlys, le 5 septembre 2017.
Les gendarmes devant la maison du suspect de l'enlèvement de la petite Maëlys, le 5 septembre 2017. — Jeff PACHOUD / AFP

Alors que le sort de la petite Maëlys n’est toujours pas connu, plus d’un mois après sa disparition dans la nuit du 26 au 27 août lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), le travail des enquêteurs semble à présent se concentrer sur la voiture du suspect.

C’est dans le véhicule, soigneusement nettoyé par son propriétaire le lendemain de la disparition de Maëlys, qu’a été retrouvée une trace d’ADN de la fillette de 9 ans, sur le commutateur des phares situé entre le volant et la portière conducteur, précise le Dauphiné libéré.

Un produit décapant qui brouille l’odorat des chiens

Nordahl L., l’homme de 34 ans interpellé le 31 août et mis en examen pour « enlèvement et séquestration d’un mineur de 15 ans », a expliqué aux enquêteurs avoir lavé sa voiture pour la vendre, ce qu’a confirmé un acquéreur potentiel. Selon une source « proche de l’enquête » citée par le journal, le nettoyage a duré plus de 2h15 le dimanche 27 août en fin d’après-midi, « entre 17h28 et 19h45 », précise BFMTV.

La station de lavage où s’est rendu le suspect, située à l’entrée de Pont-de-Beauvoisin, est équipée d’un dispositif de vidéosurveillance dont « chaque image » de l’enregistrement a été scrutée, rapporte le Dauphiné.

L’ancien militaire y fait preuve d’une extrême minutie dans le nettoyage, qui inclut le « lessivage » du coffre avec un produit décapant et lustrant pour jantes, tellement puissant qu’il brouille l’odorat des chiens. Nordahl L. a expliqué aux enquêteurs qu’il avait insisté ainsi « pour que la moquette, devenue marron à cause [de ses] chiens, redevienne grise ». Le suspect se serait aussi attardé sur « les poignées extérieure et intérieure de la portière côté passager, le tapis de sol, le siège, toujours côté passager », précise la source du quotidien régional.