VIDEO. Affaire Maëlys: Une erreur dans l’audition du suspect pourrait entacher la procédure

JUSTICE La garde à vue de l’ex-militaire de 34 ans, survenue quatre jours après la disparition de la fillette, n’a pas été filmée…

H. B.

— 

Pont de Beauvoisin, en Isère, le 29 août 2017. Un avis de recherche a été placardé sur la plupart des vitrines des magasins de la commerce où Maëlys, une fillette de 9 ans a disparu dans la nuit du 27 au 28 août dernier.
Pont de Beauvoisin, en Isère, le 29 août 2017. Un avis de recherche a été placardé sur la plupart des vitrines des magasins de la commerce où Maëlys, une fillette de 9 ans a disparu dans la nuit du 27 au 28 août dernier. — E. Frisullo / 20 Minutes

Petit couac dans l’enquête judiciaire ouverte contre  Nordahl L., le suspect numéro 1 dans l’affaire de la petite Maëlys, 9 ans, disparue à Pont-de-Beauvoisin (Isère). L’audition initiale du suspect, il y a un mois, pourrait être annulée pour vice de procédure, révèle ce mercredi Le Dauphiné Libéré.

La garde à vue de l’ex-militaire de 34 ans, résidant à Domessin (Savoie), survenue quatre jours après la disparition de la fillette, n’a pas été filmée. En matière criminelle, l’article 64-1 du Code de procédure pénale impose que l’audition d’un suspect soit enregistrée et filmée lors de la garde à vue.

La chambre de l’instruction devra trancher

Cette erreur ne remet pas en cause l’ensemble de la procédure, mais pourrait être un prétexte à des recours devant la chambre de l’instruction. « Je n’entends ni confirmer ni infirmer cette information pour le moment en l’état du dossier », a confié ce mardi au Parisien Jean-Yves Coquillat, le procureur de Grenoble.

Ce sera probablement à la chambre de l’instruction de trancher, si un recours est déposé par la défense, bien entendu. Cette erreur de procédure serait toutefois sans grande conséquence, car le suspect n’a jamais rien avoué. Interpellé le 31 août et mis en examen pour « enlèvement et séquestration d’un mineur de 15 ans », Nordahl L. a en effet toujours nié toute implication dans l’enlèvement de Maëlys.