VIDEO. Fashion Week : Vers la fin des mannequins trop maigres ?

LÉGISLATION Une charte interdit la taille 32 pour les mannequins…

A.B.

— 

La Fashion Week de Paris 2017
La Fashion Week de Paris 2017 — 20 minutes - Slideshow

Les mannequins sont-ils trop maigres ? Le débat va sûrement être vif lors de cette Fashion Week qui débute ce lundi à Paris. Et pour cause : le gouvernement français a adopté en 2016 une nouvelle loi dite « loi mannequin », entrée en vigueur cette année.

Le point le plus marquant de la loi concerne le certificat médical nécessaire aux modèles pour pratiquer leur métier. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une personne est considérée comme maigre lorsque son indice de masse corporelle (IMC, qui correspond au rapport entre poids et taille) est inférieur à 18,5.

Plus de mannequins de moins de 16 ans et de taille inférieure à 34

Saint Laurent est l’une des maisons concernée par une charte de bonnes pratiques destinée à mieux protéger les mannequins, signée début septembre par sa maison mère Kering (Balenciaga, Stella McCartney, Alexander McQueen) et sa rivale LVMH (Christian Dior, Louis Vuitton, Loewe, Céline, Givenchy, Kenzo).

Les deux géants du luxe se sont engagés, entre autres mesures, à ne pas recourir à des mannequins de moins de 16 ans et de taille inférieure à 34, et à mieux encadrer le travail des mannequins âgés de 16 à 18 ans. La charte requiert aussi la présentation d’un certificat médical datant de moins de six mois, ce qui va au-delà des obligations fixées par la loi en la matière.