Ouragan Maria: Deux morts et deux disparus en Guadeloupe

DISPARITION Outre une personne, qui «n’a pas respecté les consignes de confinement» et a été tuée par la chute d’un arbre, une autre personne est «tombée en bord de mer»…

20 Minutes avec AFP
— 
Une route de Sainte-Anne, en Guadeloupe
Une route de Sainte-Anne, en Guadeloupe — Dominique Chomereau-Lamo/AP/SIPA

La Guadeloupe déplorait mardi soir deux morts et deux disparus après le passage de l’ouragan Maria, qui a semé la désolation en Dominique et menace désormais les Iles Vierges et Porto Rico, en s’éloignant de Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

>> Suivez la situation en direct par ici

Le bilan qui était d’un mort et deux disparus a été revu à la hausse mardi soir par le préfet de Guadeloupe Eric Maire.

La menace de Maria s'éloigne

Outre une personne, qui « n’a pas respecté les consignes de confinement » et a été tuée par la chute d’un arbre, une autre personne est « tombée en bord de mer ». Deux autres sont portées disparues à la suite du « naufrage d’un bateau au large de la Désirade ».

>> A lire aussi : Un jour, peut-être, nous contrôlerons les ouragans

Maria est passée en ouragan de catégorie maximale 5, un niveau « potentiellement catastrophique », selon le centre américain des ouragans.

Deux semaines après le passage meurtrier d’Irma à Saint-Barthélemy et Saint-Martin (11 morts), ces deux îles placées en alerte maximale violette voyaient mardi la menace de Maria s’éloigner de leurs côtes, selon le dernier bulletin de Météo France.