La prime d'activité augmentera de 20 euros par mois en octobre 2018

SOCIAL Dans son programme de campagne, Emmanuel Macron avait promis d'augmenter de 50% durant son quinquennat le montant de cette prime...

20 Minutes avec AFP

— 

Le hall d'accueil de la CAF, à Rennes.
Le hall d'accueil de la CAF, à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

La prime d'activité, versée aux travailleurs à revenus modestes, augmentera de 20 euros par mois dans un an, en octobre 2018, pour tous les bénéficiaires, a indiqué jeudi à l'AFP le ministère des Solidarités, confirmant une information du quotidien Les Echos.

Dans son programme de campagne, Emmanuel Macron avait promis d'augmenter de 50% durant son quinquennat le montant de cette prime, procurant un gain de pouvoir d'achat de 80 euros par mois pour une personne au Smic. «Conformément à l'engagement présidentiel, la prime d'activité fera l'objet d'une revalorisation progressive, jusqu'à 80 euros», a indiqué à l'AFP l'entourage de la ministre des Solidarités Agnès Buzyn.

Revalorisation en deux étapes

«Cette revalorisation sera mise en oeuvre en deux étapes: dès octobre 2018, la prime d'activité sera revalorisée de 20 euros pour tous les bénéficiaires», a-t-on précisé de même source. «A partir de 2019, une seconde étape sera engagée, pour atteindre progressivement 80 euros de gain de pouvoir d'achat mensuel pour un salarié au Smic. Cette revalorisation s'ajoute au bénéfice lié à la mesure d'allègement des cotisations sociales», qui représente «un gain de 20 euros dès 2018 pour un salarié au Smic», a-t-on ajouté.

2,4 millions de bénéficiares

Créée en janvier 2016 pour remplacer le RSA-activité et la prime pour l'emploi (PPE), cette prime a été perçue par près de 2,4 millions de foyers en moyenne chaque mois en 2016. Les montants versés étaient en moyenne de 161,50 euros par mois en 2016 pour les foyers gérés par les Caisses d'allocations familiales (Caf) et de 174,50 euros pour ceux relevant du régime agricole.

>> A lire aussi: «La prime d'activité est cumulable avec l'APL»

Par ailleurs, la revalorisation de l'Allocation adulte handicapé (AAH), dont le calendrier doit être annoncé la semaine prochaine, devrait se faire en deux temps, avec une première hausse en 2018 et le seuil des 900 euros atteint en 2019, a appris l'AFP auprès d'un député REM membre de la commission des finances.

Pendant la campagne, Emmanuel Macron avait promis d'augmenter à 900 euros l'AAH, dont le montant maximal est actuellement de 810,89 euros par mois pour une personne seule.

Le Premier ministre Edouard Philippe avait confirmé en août que l'AAH augmenterait dès 2018, «de façon assez massive». La secrétaire d'Etat en charge du handicap, Sophie Cluzel, avait précisé la semaine dernière que le calendrier serait annoncé mercredi 20 septembre, lors d'un comité interministériel du handicap (CIH) à Matignon.