Oise: Un policier tue sa femme et ses enfants par balles à la gare de Noyon

FAITS-DIVERS Le suspect « s’est manifestement donné la mort » selon le procureur. Une personne est recherchée par les gendarmes…

avec AFP

— 

Des véhicules de police. (Illustration)
Des véhicules de police. (Illustration) — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Une femme et deux de ses enfants de 3 et 5 ans ont été tués dimanche matin par balle à la gare de Noyon, dans l’Oise, a appris l’AFP auprès de la préfecture de l’Oise, confirmant une information du Parisien. Le suspect s’est suicidé après les faits, a appris l’AFP de sources concordantes. Il était policier a révélé le procureur.

« Il y a quatre décès confirmés, ils ont été tués par balle. On ne s’oriente pas vers la piste terroriste », a dit un porte-parole de la préfecture à l’AFP, précisant que le périmètre de la gare était bouclé.

L’auteur présumé de la fusillade s’est suicidé après les faits

L’auteur présumé de la fusillade s’est « manifestement donné la mort après les faits », a dit peu après à l’AFP la procureur de la République de Compiègne, Virginie Girard. Le bilan total est donc de quatre morts, Les deux enfants et les deux parents.

Selon une source proche de l’enquête, « les faits se sont déroulés vers 11 h 30 à la gare. Un individu a fait feu sur plusieurs personnes, et deux adultes, un homme et une femme, ainsi que deux enfants, sont décédés », a indiqué une source proche de l’enquête à l’AFP. De même source, une cinquième personne, présentée comme un témoin de la scène, est recherchée par les gendarmes.

Le procureur de la République doit donner une conférence de presse vers 17 h pour apporter davantage de précisions sur cette affaire. Néanmoins, nos confrères du Courrier Picard avancent que le meurtrier présumé est le père des deux enfants et le conjoint de la femme abattus.