Œufs contaminés: Des experts européens envoyés dans les pays les plus touchés

CONSOMMATION La Commission européenne espère avoir une vision plus claire de l’enchaînement des faits qui a mené à ce scandale sanitaire…

20 Minutes avec AFP
— 
Des lots d’œufs contaminés au fipronil en provenance des Pays-Bas ont été livrés en France.
Des lots d’œufs contaminés au fipronil en provenance des Pays-Bas ont été livrés en France. — A. Gelebart

L’enquête concernant le scandale des œufs au fipronil se poursuit. La Commission européenne va envoyer des équipes dans les quatre pays les plus affectés, les Pays-Bas, la Belgique, l’Allemagne et la France, a annoncé ce mardi le commissaire à la Santé.

Des équipes, dont la « mission » sera d'« établir les faits », seront envoyées fin septembre-début octobre, a indiqué le commissaire Vytenis Andriukaitis, qui s’est dit satisfait de la nomination par ces quatre pays d’officiers de liaison dans le dossier des œufs contaminés.

Réunion exceptionnelle à Bruxelles le 26 septembre

Le commissaire espère avoir une vision plus claire de l’enchaînement des faits qui a mené à ce scandale sanitaire. Le 26 septembre, la Commission organise à Bruxelles une réunion exceptionnelle destinée à « tirer des conclusions » sur cette affaire.

Presque toute l’UE a été affectée par la distribution d’œufs ou de produits transformés à base d’œufs provenant de fermes bloquées, à l’exception de la Croatie et de la Lituanie, a précisé mardi une porte-parole de la Commission européenne à Bruxelles.

En outre, 19 pays tiers (la Norvège, le Lichtenstein, la Suisse, Hong Kong, le Liban, le Qatar, le Liberia, la Russie, l’Afrique du Sud, l’Angola, l’Irak, les Antilles néerlandaises, la Turquie, les Emirats arabes unis, les Etats-Unis, l’Arabie saoudite, Singapour, Israël et le Canada) ont été touchés, portant le total des pays concernés à 45.