Illustration d'un hôpital psychiatrique
Illustration d'un hôpital psychiatrique — LANCELOT FREDERIC/SIPA

SOCIETE

Le Havre: Une trentenaire dépose 93 plaintes farfelues avant de se faire interner

La jeune femme avait notamment porté plainte contre le chanteur Charles Aznavour, le foot ou encore le judo...

Après 48 heures de garde à vue, une jeune habitante du Havre a été internée le 2 septembre, rapporte Normandie actu. Mais l’histoire démarre quelques jours plus tôt, le 29 août, alors que la trentenaire envoie 35 mails à l’agence bancaire dont elle est la cliente en à peine cinq heures. Des messages dans lesquels elle menaçait notamment de faire sauter l’établissement après le non-remboursement de frais bancaires.

Michel Delpech et Charles Aznavour dans le viseur 

L’établissement bancaire décide alors de porter plainte. Une plainte prise au sérieux par les autorités, qui connaissent déjà la jeune femme. Et pour cause. Cette dernière a rempli en ligne 93 formulaires pour déposer des plaintes aux motifs plus qu’insolites entre le 25 juin et le 19 août.

Le site normand explique en effet que la jeune femme a déposé plainte contre sa boulangère, celle-ci ayant refusé de lui faire crédit. Mais également contre « les dents jaunes et abîmées » ou encore « contre le foot et le judo ». Parmi ses cibles figurent aussi des artistes français comme Charles Aznavour. Tout comme Michel Delpech et sa chanson C’était bien chez Laurette, car « non, ce n’est pas bien chez Laurette », a-t-elle affirmé aux policiers.

Après sa garde à vue, le parquet du Havre a exigé une expertise psychiatrique. La jeune femme a ainsi été prise en charge à l’hôpital psychiatrique Pierre-Janet.