Royaume-Uni: Condamné à perpétuité pour avoir tué sa nièce à coups de télévision

FAITS DIVERS La jeune victime, en couple avec son oncle depuis 2015, aurait été frappée avec un écran plat et une porte sortie de ses gonds...

20 Minutes avec agence

— 

Un véhicule de police britannique (illustration).
Un véhicule de police britannique (illustration). — Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

Au terme de deux semaines de procès, Christopher Wall a été condamné jeudi dernier à une peine de prison à perpétuité, assortie d’une peine de sûreté de quatorze ans, pour avoir tué sa nièce Hayley, âgée de 25 ans.

L’affaire remonte au 13 décembre 2016. Ce jour-là, à Bournemouth (Royaume-Uni), l’accusé âgé de 58 ans avait jeté un poste de télévision à la tête de la jeune femme avec laquelle il entretenait une relation incestueuse, rapporte le Mirror. La malheureuse était décédée des suites de ses blessures, dix jours plus tard.

L’homme a plaidé la légitime défense

Christopher Wall, que les policiers avaient retrouvé endormi dans son lit avec des blessures au niveau du dos, avait plaidé la légitime défense, assurant que sa nièce l’avait menacé avec une paire de ciseaux. Avant de perdre connaissance, la victime avait cependant expliqué aux secouristes que son oncle l’avait attaquée en premier.

Sur les lieux du drame, la police avait retrouvé, entre autres, « un écran plat abîmé, ainsi que des traces de sang dans la chambre et la salle de bains », rapporte la BBC. Selon les médias britanniques, la victime aurait également été frappée à l’aide d’une porte « sortie de ses gonds ».

Elle aurait refusé des attouchements en public

Hayley n’avait jamais caché être en couple avec son oncle, chez qui elle vivait depuis 2015. Après la mort de sa mère alcoolique, la jeune femme qui souffrait d’une addiction à la drogue et à l’alcool pensait prendre un nouveau départ. Selon sa demi-sœur Kerry-Anne, celle-ci était cependant vulnérable et son oncle aurait profité de sa « faiblesse psychologique ».

Toujours selon les médias locaux, le jour du drame, la jeune femme aurait refusé de laisser son oncle se livrer sur elle à des attouchements sexuels devant des amis. Une altercation aurait suivi.