VIDEO. Disparition de Maëlys: Les deux hommes placés en garde à vue ont été relâchés

FAITS DIVERS Les deux hommes sont âgés de 34 ans et avaient été interpellés jeudi et vendredi...

F.H. avec AFP

— 

Le 29 août 2017, à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Des appels à témoins pour retrouver Maëlys, 9 ans, ont été placardés dans de nombreux commerces de la commune.
Le 29 août 2017, à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Des appels à témoins pour retrouver Maëlys, 9 ans, ont été placardés dans de nombreux commerces de la commune. — E. Frisullo/ 20 Minutes

Alors qu’une battue citoyenne se déroule ce samedi matin pour tenter de retrouver Maëlys en Isère, les deux hommes qui avaient été placés en garde à vue suite à la disparition de la fillette dans la nuit de samedi à dimanche ont été relâchés vendredi soir, a appris l’AFP d’une source proche du dossier.

>> A lire aussi: Un deuxième homme placé en garde à vue après la disparition de Maëlys.

« Les investigations continuent »

« Les investigations continuent », a précisé cette source sans plus de précision. Les deux hommes, tous deux âgés de 34 ans, avaient été interpellés jeudi et vendredi.

« La garde à vue de mon client a été levée vers 22h00 », a précisé maître Bernard Méraud à l’AFP, avocat du premier homme interpellé à son domicile près de Pont-de-Beauvoisin jeudi.

Ces deux gardes à vue devaient permettre de « confronter les déclarations de ces deux individus », avait précisé dans un communiqué la procureure de la République de Bourgoin-Jallieu, Dietlind Baudoin.

Depuis dimanche, les gendarmes ont entendu quelque 250 personnes ayant participé au mariage et à deux fêtes voisines le soir de la disparition, dans cette commune de 3.500 habitants.

>> A lire aussi: «Plus les heures passent, plus on a peur pour cette petite»

La fillette a disparu alors qu’elle participait à un mariage en compagnie de ses parents et de sa sœur. Le premier homme placé en garde à vue jeudi, une connaissance du marié et du père de la fillette, est arrivé sur le tard à la fête. Le deuxième homme qui avait été placé en garde à vue, également âgé de 34 ans, serait, selon Le Parisien du jour, un ami du premier gardé à vue et était présent au mariage.