VIDEO. Disparition de Maëlys: Un invité du mariage, âgé de 34 ans, en garde à vue

ENQUETE Un homme de 34 ans a été placé en garde à vue…

Oihana Gabriel et Elisa Frisullo

— 

Le 29 août 2017, à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Des appels à témoins pour retrouver Maëlys, 9 ans, ont été placardés dans de nombreux commerces de la commune.
Le 29 août 2017, à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Des appels à témoins pour retrouver Maëlys, 9 ans, ont été placardés dans de nombreux commerces de la commune. — E. Frisullo/ 20 Minutes
  • L’homme en garde à vue s’est absenté du mariage à une heure pouvant correspondre à la disparition de l’enfant.
  • Les recherches se poursuivent à Pont-de-Beauvoisin pour tenter de retrouver la fillette.

Du nouveau dans l’inquiétante disparition de Maëlys. Un homme a été placé en garde à vue ce jeudi matin, dès 10 h 20, dans le cadre de l’enquête pour « enlèvement » ouverte lundi à Pont-de-Beauvoisin (Isère), a-t-on appris de source proche de l’enquête, confirmant une information de BFMTV.

Cet homme, âgé de 34 ans, était l’un des invités du mariage auquel la fillette de 9 ans participait avec ses parents, lors de sa disparition dans la nuit de samedi à dimanche, a précisé le parquet de Bourgoin-Jallieu dans un communiqué.

Il s’est absenté lors de la soirée

« Cette mesure n’a été possible qu’à la suite d’un lourd travail de recoupement des informations découlant des auditions des personnes présentes à la soirée », indique la procureure de Bourgoin, Dietlind Baudoin.

L’interrogatoire du trentenaire par les enquêteurs vise notamment à clarifier « l’emploi du temps de cette personne qui s’est absentée lors de la soirée sur des créneaux horaires pouvant correspondre à la disparition de Maëlys », selon le parquet, qui demande toutefois de ne « tirer aucune conclusion hâtive de cette garde à vue ».

Des perquisitions seraient en cours à son domicile et dans les alentours de Pont-de-Beauvoisin, affirme BFMTV.

>> A lire aussi : VIDEO. Disparition de Maëlys: «Plus les heures passent, plus on a peur pour cette petite»

Les recherches se poursuivent

De très nombreuses auditions de témoins ont déjà eu lieu depuis le début de l’enquête, quelque 250 personnes ayant participé au mariage et à deux fêtes voisines dans la commune, le soir de la disparition, mais il s’agit de la première mesure de garde à vue.

Les recherches se poursuivent parallèlement pour tenter de retrouver Maëlys de Araujo, 9 ans, vue pour la dernière fois dimanche vers 3 h du matin dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, dans le nord de l’Isère. Depuis dimanche, toute la zone, très boisée, est passée au peigne fin par les gendarmes.

« Les recherches, toujours en cours, se concentrent dans un périmètre de 3 à 4 km autour de la commune où la fillette a disparu. Une centaine d’hommes sont toujours mobilisés pour fouiller la zone et sonder les plans d’eau », a précisé ce jeudi après-midi à 20 Minutes une source proche de l’enquête.

>> A lire aussi : VIDÉO. Pourquoi l’alerte enlèvement n’a-t-elle pas été déclenchée après la disparition de Maëlys ?