«On a déjoué un certain nombre de risques d'attentats», indique Christophe Castaner

TERRORISME Mardi, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb avait déjà affirmé, que «neuf projets d'attentats» avaient été déjoués en France en 2017...

Delphine Bancaud
Christophe Castaner , le 9 août 2017 à Paris. Credit:VILLARD/SIPA.
Christophe Castaner , le 9 août 2017 à Paris. Credit:VILLARD/SIPA. — SIPA

Encore une confirmation de la menace terroriste qui pèse sur la France. « On a déjoué un certain nombre de risques d'attentats pour notre pays», a déclaré le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner sur BFMTV ce dimanche.

Relancé par la journaliste, le secrétaire d'Etat a ajouté: «un certain nombre au pluriel». «Je ne vais pas rentrer dans les détails sur ce sujet», a-t-il dit. Mardi, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a affirmé, sans plus de précisions, que «neuf projets d'attentats» avaient été déjoués en France en 2017. Début juillet, il en avait décompté sept.

La «task force» fonctionne

Mais selon Christophe Castaner, la « task force» antiterroriste installée à l'Elysée par Emmanuel Macron «commence à montrer son efficacité».

Par ailleurs, selon lui, Emmanuel Macron «fait en sorte que maintenant, chaque semaine, il y ait un Conseil de sécurité et de défense qui avant se réunissait uniquement de temps en temps, ponctuellement. Toutes les semaines, tous les mercredi, il le réunit avant le Conseil des ministres».

Sous l'ancienne présidence, le Conseil de défense s'est réuni lui aussi chaque mercredi, avant le Conseil des ministres à partir de l'attentat de Nice (14 juillet 2016).