Attaque de militaires à Levallois-Perret: Revivez la conférence de presse de François Molins

TERRORISME Revivez la conférence de François Molins par ici...

F.F., A.B.
— 
Des policiers sécurisent les abords de la rue de Levallois-Perret mercredi 9 août après qu'un véhicule a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle.
Des policiers sécurisent les abords de la rue de Levallois-Perret mercredi 9 août après qu'un véhicule a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle. — MUSTAFA SEVGI/SIPA

L'ESSENTIEL

  • Une voiture a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle le 9 août dernier à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).
  • Six soldats ont été blessés dont trois sont dans un état sérieux.
  • Un suspect a été blessé par balle lors de son interpellation à Calais. 
  • Pour le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, il s'agit d'un « acte délibéré ».
     

RESUME VIDEO

 

17h32 : Ce live est maintenant terminé. Merci à vous de l'avoir suivi.
17h22 : Ce qu’il faut retenir de la conférence de François Molins

Retrouvez par ici les éléments majeurs du point presse tenu ce mercredi par le procureur de la République de Paris.



 

16h20 : L’enquête confiée à des juges d’instruction« Le parquet ouvre ce jour une information judiciaire contre Hamou B. pour tentative d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs criminelle» , a indiqué le procureur de la République de Paris, ajoutant que « l’enquête a été confiée à des juges d’instruction ».
16h16 : « Le suspect avait des velléités de départ en Syrie »

« Un téléphone portable saisi dans le véhicule utilisé dans l’attaque par Hamou B. » démontre que « le suspect avait effectué des recherches sur les modalités d’obtention d’un visa pour la Turquie », a indiqué le procureur de la République, qui a souligné « l’intérêt récent mais certain » du suspect pour Daesh, qui avait « des velléités de départ en Syrie ».

Hamou B a également mené des recherches sur la recherche de billets à destination de la Turquie et sur la consultation d’articles relatifs à de récentes attaques terroristes, mais aussi des recherches sur la « légitimité de tuer des musulmans et des mécréants dans la religion musulmane », a révélé le procureur.

Un téléphone portable saisi au domicile d’Hamou B. contenait des images liées à Daesh, notamment « des images du drapeau de l’organisation Etat islamique et d’idéologues ».

Le suspect, qui avait d’abord adhéré à un mouvement islamiste radical, « le mouvement Tabligh », aurait par ailleurs « participé en 2013 et 2014 à une campagne de propagande » a ajouté François Molins.

 

16h14 : « Hamou B. est bien l’auteur de l’attaque », indique le procureur de la République

« Hamou B. est bien l’auteur de l’attaque », a indiqué François Molins, qui a ajouté que « l’état du suspect ne permet toujours pas à ce jour son audition par les services de police ».

Le procureur de la République a indiqué que le suspect n’avait pas d’antécédents en matière de terrorisme, mais était connu des services de police pour une affaire de vente de cigarettes contrefaites il y a 8 ans.

16h10 : « Les investigations étayent le caractère prémédité et terroriste de l’attaque »

En rappelant les faits, le procureur de la République François Molins a spécifié que « les investigations étayent le caractère prémédité et terroriste de l’attaque », alors que l’auteur de l’attaque a « percuté violemment et délibérément les militaires ».

« La soudaineté de l’attaque et la rapidité de la fuite n’ont pas permis aux militaires de faire usage de leurs armes », a-t-il ajouté.

 

16h07 : Les enquêteurs français sont à pied d’œuvre sur l’enquête sur les attentats de Catalogne

Le procureur de Paris, François Molins, confirme la présence de l’Audi A3 de Cambrils en France les 11 et 12 août.

« L’enquête s’attache à déterminer les raisons pour lesquelles ce voyage éclair est intervenu et si les terroristes sont entrés en contact avec des tiers sur le territoire national », a ajouté François Molins à propos du déplacement des terroristes présumés en région parisienne le week-end précédant les attaques terroristes.

16h05 : Début de la conférence de presse

Le procureur de la République François Molins commence la conférence de presse en rendant hommage aux victimes des attentats de Catalogne.

Il a ensuite confirmé la présence de l’Audi A3 de Cambrils en France les 11 et 12 août derniers. Cela montre la « nécessité d’une approche globale et coordonnée » dans la lutte antiterroriste, a-t-il ajouté.

 

15h44 : Que sait-on du suspect interpellé dans le Pas-de-Calais ?