Les infos immanquables du jour: Enquête en Catalogne, chiens bleus et campement «secret»

ACTU Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actu de ce vendredi 18 août 2017…

L.B.

— 

Des migrants évacués du camp parisien de la Chapelle, dans le nord de la capitale, le 18 août 2017.
French anti-riot police force CRS officers stand by as migrants arrive to board buses during the evacuation of a makeshift camp at Porte de la Chapelle, in the north of Paris, on August 18, 2017.
More than a thousand migrants and refugees were evacuated on early August 18 from a makeshift camp that had been set up for several weeks in La Chapelle. / AFP PHOTO / bertrand GUAY
Des migrants évacués du camp parisien de la Chapelle, dans le nord de la capitale, le 18 août 2017. French anti-riot police force CRS officers stand by as migrants arrive to board buses during the evacuation of a makeshift camp at Porte de la Chapelle, in the north of Paris, on August 18, 2017. More than a thousand migrants and refugees were evacuated on early August 18 from a makeshift camp that had been set up for several weeks in La Chapelle. / AFP PHOTO / bertrand GUAY — AFP

L’actu avait un arrière-goût de moisi en ce vendredi 18 août. Vous avez donc bien fait de prendre vos distances. D’autant que, comme chaque soir, voici notre récap' : les trois articles choisis par notre communauté.

L’article le plus lu : la traque s’organise en Catalogne

Après l’attentat sur les Ramblas jeudi après-midi et celui de Cambrils, 14 morts, (dont 13 à Barcelone) et près de 120 blessés, l’enquête semble progresser en Espagne. Quatre suspects ont été arrêtés. D’après la police catalane, les auteurs formaient un « groupe » et préparaient une « attaque de plus grande envergure ».

Le principal suspect recherché, le conducteur d’une camionnette ayant fauché des dizaines de piétons, pourrait se trouver parmi les assaillants abattus plus tard à Cambrils, au sud-ouest de Barcelone, a ajouté le porte-parole des forces de l’ordre.

>> A lire aussi : VIDEO. Attentats en Catalogne: Remontez pas à pas le fil des événements

Témoignages, reportage à Barcelone après l’attaque, explications sur Melilla, les armes factices ou la mosaïque de MiroDans notre dossier, nous tentons de répondre aux nombreuses questions que soulève cette vague de violence.

L’article le plus partagé : des chiens bleus pas vraiment rigolos

A Mumbai (Inde), plusieurs passants ont pu photographier ou filmer des chiens bleus ces derniers jours. Une couleur étrange qui serait due à l’intense pollution industrielle de la rivière Kasadi. Les chiens errants s’y baignent, en quête de nourriture, et n’hésitent pas non plus à s’y abreuver, explique le Hindustan Times. Visée par une plainte, l’entreprise locale désignée comme responsable de la pollution a quinze jours pour se mettre en règle, sous peine de sanctions.

L’article recommandé : un campement parisien « préparé en secret » pour accueillir des migrants irrite le maire du 15e

Deux mille migrants, originaires essentiellement d’Afghanistan, du Soudan, de Somalie et d’Erythrée, ont été évacués ce matin. Ils étaient installés dans des campements sauvages à Porte de La Chapelle, à Paris. Ils ont été redirigés vers 18 gymnases en Ile-de-France. Mais c’est un campement monté sur le campus sportif de l’Institut d’éducation physique, de l’université Paris 2 (15e) pour accueillir plusieurs centaines de migrants qui a déclenché la colère du maire d’arrondissement. « Des tentes comme dans des villages du Moyen-Orient, mais en plein Paris. Qu’est-ce que ça vient faire dans un centre universitaire ? »,a-t-il déclaré à 20 Minutes.

Voilà pour aujourd’hui…