Terrorisme: Gérard Collomb veut mobiliser les hôpitaux psychiatriques pour repérer les individus radicalisés

SECURITE Le ministre de l'Intérieur était l'invité de «RTL» ce vendredi...

L.C.

— 

Gerard Collomb, le ministre de l'Intérieur, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 5 juillet 2017.
Gerard Collomb, le ministre de l'Intérieur, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 5 juillet 2017. — AFP

Au lendemain de l’attentat de Barcelone qui a fait 13 morts jeudi, le ministre de l’Intérieur français Gérard Collomb a indiqué sur RTL qu’il souhaitait travailler avec la ministre de la Santé Agnès Buzyn pour élaborer un dispositif médical pour repérer de potentiels terroristes.

>>Suivez notre direct sur les attentats en Catalogne par ici...

Des protocoles en HP

« Nous sommes en train de travailler avec ma collègue ministre de la Santé pour essayer de repérer l’ensemble de ces profils qui demain peuvent passer à l’acte », a-t-il affirmé. Selon le locataire de la place Beauvau, le gouvernement réfléchit à « mobiliser l’ensemble des hôpitaux psychiatriques et les psychiatres libéraux de manière à essayer de parer à cette menace terroriste individuelle ».

>> A lire aussi : Kermiche, Lahouaiej Bouhlel, Abdeslam: Le profil type du terroriste n'existe pas

Le ministre de l’Intérieur distingue deux catégories de terroristes. « Vous avez à la fois des attaques planifiées comme celle qui vient de se produire en Espagne et puis vous avez des gens qui se radicalisent brutalement avec souvent des profils psychologiques extrêmement troublés », estime l’ancien maire de Lyon. C’est ce deuxième type de profils qu’il souhaiterait déceler en amont au sein des structures psychiatriques.

Selon Gérard Collomb, des « protocoles » pourraient être développés pour faire face à un « certain nombre de gens [qui] ont des délires autour de la radicalisation islamique ». L’objectif serait d'« échanger avec celles et ceux qui les côtoient » pour les empêcher de nuire.