Des policiers lancent un concours photo pour dénoncer la vétusté de leur matériel

POLICE Une association de policiers a lancé un concours photo dédié à leurs conditions de travail matérielles...

L.C.

— 

Voiture de police, illustration
Voiture de police, illustration — BERTRAND GUAY / AFP

Une association de policiers a lancé un concours de photo d’été d’un genre inédit. L’Union des policiers nationaux (UPNI) invite les policiers à leur envoyer des photos de leur « quotidien » pour attester d’éventuels « locaux insalubres », « problèmes d’hygiène », « matériel d’un autre siècle » et « véhicules de patrouilles bons pour la contre-visite ».

>> A lire aussi : Collomb annonce la police de proximité pour «la fin de l'année»

Radios en panne et ordis en rade

Depuis le lancement de ce concours il y a dix jours, l’association a reçu « des photos de toutes les unités », a déclaré ce mercredi son président à LCI. Christophe RDG a notamment évoqué les radios défectueuses, qui tombent en panne régulièrement et les véhicules dont les ceintures de sécurité ne fonctionnent pas.

Selon lui, les policiers perdent en moyenne 45 minutes par prise de service, pour chercher du matériel en état de marche, et aussi à cause du matériel informatique « d’un autre temps » qui tombe en panne pendant les procédures. Avec ce concours photo, l’UPNI espère mettre les moyens alloués à la police au centre du débat public. Les photographies seront présentées au public le 16 septembre prochain, à l’occasion d’une manifestation de l’association.